Throwback Thursday Livresque n°64 – Roman adapté

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, Bettie du blog Bettie Rose Books a pris l’initiative d’en faire un rendez-vous livresque en 2016. Le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné. Bettie a passé le flambeau, désormais le récap’ des liens se fait sur le blog my-bOoks.com. Venez y participer.

Thème du 23 Juillet 2020 : Roman adapté

De nombreux romans ont été adaptés au cinéma ou à la télévision, certains avec succès, d’autres moins.

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de l’adaptation du Comte de Monte-Cristo en série TF1. Pourquoi avoir choisi cette adaptation ? Tout simplement parce que je suis partie d’un a priori assez simple : le roman d’Alexandre Dumas est une somme romanesque d’une incroyable richesse (et longueur !) et je ne crois pas qu’il soit possible de l’adapter en un film de deux heures, donc 6h40 d’épisodes, cela me semblait plus crédible.

Dans un premier temps, je vous propose de redécouvrir mes deux chroniques de ce sublime roman : le premier tome ici et le second là.

PhotoCollage_20200723_090651900

La version que j’ai regardée est donc celle dans laquelle Edmond Dantès est joué par Gérard Depardieu.

Points positifs : le jeu des acteurs. Qu’on aime ou non l’homme Depardieu, il n’en reste pas moins un excellent acteur et ce rôle ne fait pas exception à la règle. Il y est très bon, je trouve. Il parvient à montrer la souffrance, la détermination à se venger, les doutes créés par la réapparition de l’amour, la torture qu’il s’inflige lui-même. Arditi est également excellent dans le rôle de l’homme égoïste et cupide, Ornella Muti joue parfaitement la femme amoureuse torturée et Jean Rochefort est également excellent. L’intrigue est respectée dans son ensemble, même si elle reste simplifiée par rapport à l’œuvre originelle, mais je ne suis pas certaine qu’il soit possible de faire autrement.

Points négatifs : J’ai ressenti, pendant le visionnage, une lenteur que je n’ai pas connue lors de ma lecture. Plus grave encore, le changement de la fin. La transformation choisie par le réalisateur change selon moi tout le message du roman. En effet, Edmond Dantès n’arrive pas à faire passer l’amour au-dessus de son besoin de vengeance, c’est ce qui le torture et le condamne à être malheureux. La fin du roman se présente comme l’ultime chance pour le Comte de Monte-Cristo d’être enfin heureux une fois que sa vengeance est assouvie. Permettre les retrouvailles d’Edmond avec Mercedes est selon moi une véritable trahison car cela laisse une sorte d’espoir qui n’existe pas dans le texte, comme si quelque chose d’Edmond Dantès avait survécu dans le Comte de Monte-Cristo. Alors que NON. La haine de ceux qui se sont acharnés contre le jeune Edmond l’a tué et c’est le Comte de Monte-Cristo qui a vu le jour. Il ne pourra jamais redevenir qui il était. Sa seule chance, c’est de finir et de mener à bien sa vengeance pour essayer de repartir de zéro en étant quelqu’un d’autre. Bien sûr, pour les éternels romantiques, la fin de la série a quelque chose de satisfaisant, mais en tant que puriste, j’ai personnellement été révoltée !

Et vous, l’avez-vous vue, cette adaptation ? Qu’en avez-vous pensé ?

Priscilla

12 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s