Trois jours et une vie de Pierre Lemaître

Un roman de plus de Pierre Lemaître lu et et un nouveau coup de foudre pour le talent qu’a l’auteur de nous emmener au coeur de son histoire, de mêler les faits historiques à la fiction dans un entrelacement parfait et qui ici nous glace le sang! Voici le résumé:

« À la fin de décembre 1999, une surprenante série d’événements tragiques s’abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.
Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien… »

Comme vous le voyez, le résumé en dit peu, il va falloir que j’en fasse autant afin de ne pas vendre la mèche… Je vais débuter en vous affirmant que dès les premières pages j’ai été happé par cette histoire et que je ne voulais plus que mon trajet vers le boulot prenne fin, difficile d’attendre le retour pour m’y plonger à nouveau. De tous les romans que j’ai lu de l’auteur, le début de celui-ci est clairement le plus accrocheur, nous sommes quelques jours avant les fêtes de Noël 1999, et se préparent de terribles événements qui vont troubler le calme de Beauval et de cette région où la forêt domine.

C’est un roman qui prend aux tripes car il touche à la disparition d’un enfant, Antoine assiste aux recherches avec un œil inquiet, il regarde sa ville et ses voisins dont le rythme s’accélère face au drame et à l’inquiétude. Les doutes se faufilent au coeur des foyers, les murs des maisons vont trembler encore bien davantage dans les jours qui suivront la disparition de Rémi….

Malgré que l’histoire soit au final assez courte, la tension est permanente et fait trembler le lecteur de peur et d’incompréhension mais aussi de froid. Difficile de ne pas trop vous en dire, je vais donc écourter mon texte et juste vous affirmer que j’ai adoré ce roman et qu’il fait partie de mes romans préférés de l’auteur, je ne peux donc que vous encourager à le lire si ce n’est déjà fait.

MAG

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s