Les demoiselles de Anne-Gaëlle Huon

C’est une très belle découverte dont je vous parle aujourd’hui, un achat qui avait pour but de me faire du bien, de belles intentions, des mots qui apaisent. Je me suis rapidement lancée car une lecture commune s’est proposée sur Instagram, une belle occasion. Je vous le dit tout de suite, je n’ai pas respecté le découpage proposé par l’organisatrice de la lecture commune, trop prise par cette histoire et par la narration de Rosa, il me fallait avancer et connaître l’évolution qu’allait connaître sa vie. Voici le résumé:

« Il n’y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l’homme d’une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. »
Seule l’une de ces trois règles sera respectée.
J’avais quinze ans quand j’ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d’espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu’à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, les Demoiselles n’auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

La quatrième de couverture ne me donnait pas une envie folle d’acheter ce roman, c’est cette fois, chose assez rare au final, l’avis des internautes qui m’a décidée. Je ne le regrette pas, ce roman est un hymne à l’amitié, à la liberté et à l’accomplissement de soi. Touchée tout au long de ma lecture par Rose, que l’on découvre toute jeune et pourtant déjà si déterminée, nous la suivons tout au long de sa vie à travers sa propre narration, à qui l’exposé de sa vie s’adresse t-il? Il faudra patienter afin de le savoir.

Amis du Pays Basque, vous allez ressentir ce petit goût de piment qui vous est cher, Rosa vient d’Espagne afin de travailler, elle fera en France des rencontres fortes, marquantes, folles mais surtout des rencontres qui donneront son titre à ce livre et qui résume parfaitement cette histoire. Une histoire de femmes libres, c’est principalement ce que je retiendrais de cette lecture, la passion donne des ailes et elle amène à croquer chaque instant, chaque rencontre à pleine dents. Anne-Gaëlle Huon m’a séduite à coup de bouffées de liberté, elle m’a transporté du début à la fin de ma lecture au coeur et dans le coeur du peuple et du paysage basque. Mêlant faits avérés et fiction, l’auteure m’a embarquée dès les premiers instants et m’a gardée auprès d’elle grâce à une chaussure, mais je n’en dis pas plus car je risque de trop en dévoiler. Je peux et dois juste vous dire à quel point j’ai aimé cette plume et la direction dans laquelle elle m’a emmenée. Il est évident que je prendrai le temps de lire à nouveau cette auteure, je suis particulièrement curieuse de voir où elle m’emmènera lors de mon prochain voyage en sa compagnie.

D’autres blogueurs en parlent, je vous laisse découvrir si leur avis concorde avec le mien:

J’adore la lecture

-La bibliothèque de juju

Mag

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s