Interview – Emmanuelle Ferré – La Confrérie des Mages

Bonjour à tous !

J’ai le plaisir de partager avec vous mon échange avec Emmanuelle Ferré, l’autrice de La Confrérie des Mages, une saga que j’ai adorée. Je vous laisse, si besoin, relire ma chronique du premier et du deuxième tome.

Emmanuelle Ferré a eu l’aimable gentillesse de me répondre malgré un emploi du temps chargé. En effet, La Confrérie des Mages change d’éditeur et passe aux éditions Libre 2 Lire. Les romans sont déclinés en six tomes au lieu de trois, ce qui nécessite de nouvelles corrections, de nouveaux aménagements, une nouvelle promotion.

OIP

Je vous laisse découvrir ses goûts et ses influences avant de vous lancer dans la lecture des aventures de Lera, qui valent le détour, croyez-moi !

  • Tout d’abord, accepteriez-vous de vous présenter en quelques phrases ?

Je suis née à Carcassonne, une ville qui a fait naître chez une enfant distraite et rêveuse une passion pour la culture médiévale. Adulte, je m’installe à Nantes où toute forme d’art est mise en avant.

L’envie d’écrire, présente depuis l’enfance, a très vite refait surface…

  • Quel a été votre parcours ? Avez-vous toujours été tentée par la littérature ?

Mon parcours est lié de près à mes passions, le dessin, la musique, la littérature, les sciences… De multiples orientations s’ouvraient à moi. J’ai longtemps hésité et finalement opté pour des études de biologie. Je ne regrette pas ce choix. Avoir à la fois une approche littéraire et scientifique m’a beaucoup aidée en terme de méthode de travail, de recherches sur la période médiévale. De plus, les sciences ne sont pas étrangères à La Confrérie des Mages puisque ce sont des notions clés qui accompagneront Lera tout le long de son apprentissage.

  • Votre roman, dont je n’ai pour le moment l’immense plaisir de n’avoir lu que les quatre premiers tomes (deux dans l’ancienne édition), comporte six volumes. Je suis fascinée par l’écriture des sagas et je m’interroge. Aviez-vous, quand vous avez commencé le tome 1, déjà l’idée de la saga entière ? A quel point ? Les personnages et les éléments de l’intrigue vous ont-ils finalement guidée vers des modifications ?

Je suivais dès le départ une ligne toute tracée jusqu’aux derniers chapitres de la saga. J’ai en même temps laissé l’intuition faire son œuvre et beaucoup d’idées sont venues en cours de route. Par un curieux hasard que je ne peux expliquer aujourd’hui encore, tout finit par s’assembler, les briques posées au tout début et celles qui sont arrivées au fil de l’écriture…

  • Lire votre roman m’a rappelé de nombreuses lectures que j’ai faites plus jeune. Harry Potter d’abord : l’âge de l’héroïne, son apprentissage y font forcément penser. Eragon ensuite pour la description foisonnante des paysages et la dimension de royaume. J’avoue ne pas avoir lu Le Seigneur des Anneaux, mais peut-être que vous si. Suis-je dans l’erreur ? Certaines de ces sagas vous ont-elles inspirée, fascinée ?

J’ai bien sûr, comme des millions de lecteurs, été transportée par la saga Harry Potter. Je l’ai découverte adulte, et ça n’a rien gâché à mon plaisir ! Je la redécouvre aujourd’hui avec mon fils et le plaisir est toujours là !

Je ne me suis pas inspirée de cette histoire, son univers pourtant très riche est diamétralement opposé au mien, situé en des temps médiévaux, mettant en scène des Mages et leurs pouvoirs avec une approche quasiment scientifique. On retrouve malgré tout des points communs. À commencer par la quête d’identité de Harry qui n’a pas connu ses parents. Étant menacé par un puissant sorcier, il est entouré d’une aura de protection durant toute la saga. Une aura un peu trop pesante à son goût, il faut le dire ! J’ai été fascinée par cette volonté de le protéger et cela se retrouve dans la quête de Lera, la bienveillance qu’on lui accorde. Les membres de l’équipe de Graham, ses confrères, les différentes rencontres qui jalonnent son voyage sont autant de mains tendues pour la guider dans son parcours initiatique.

En revanche, je suis moins attirée par l’univers de Tolkien qui a été surexploité à mon sens, encore moins par celui d’Eragon, une lecture que j’ai carrément lâchée au bout d’une centaine de pages…

  • Quels sont vos auteurs et œuvres favoris ?

Il y en a tellement que je ne peux les citer tous ! Une de mes lectures favorites reste Le Clan des Otori de Lian Hearn, une saga en 5 tomes que j’ai lue peu de temps avant de commencer la mienne. J’y vois plus d’influence que toute autre œuvre. Cette saga met en scène un jeune garçon doté de pouvoirs obscurs au cœur d’un Japon féodal dépeint avec poésie et finesse.

OIPJBQ66FVJ

  • Quand on a en tête une telle somme narrative, j’imagine que l’on vit avec ses personnages. Auxquels êtes-vous le plus attachée ? Pourquoi ?

Je suis attachée à tous mes personnages, même ceux qui peuvent rebuter. Travailler leur personnalité en profondeur est une de mes bases en écriture. Certains peuvent paraître manichéens, ils ne le sont qu’en apparence. Au fil des tomes l’intrigue évolue et devient plus complexe. L’avis que le lecteur peut se faire sur ces mêmes personnages est plus nuancé. Il faudra attendre le sixième et dernier tome pour lever le voile sur tous les mystères qui les entourent !

  • Avez-vous déjà des idées pour d’autres histoires ?

Plusieurs oui, mais dans un registre complètement différent ! Je n’ai pas de genre privilégié en lecture. Pour l’écriture c’est la même chose. Roman historique, jeunesse, livre pour enfants… Mes lecteurs seront bien surpris de ma future orientation !

Hâte de voir ça en ce qui me concerne !…

Lien utiles (Réseaux sociaux, Blog ou autres)

libre2lire.fr/livres/la-confrerie-des-mages-tome-1 (lien à privilégier)

laconfreriedesmages.com

www.facebook.com/EmmanuelleFerreEcrivaine

www.instagram.com/emmanuelle.ferre.ecrivaine

twitter.com/EFerreEcrivaine

www.youtube.com/channel/UCqmJgDwWEEXDYFgETN3l8pA

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s