Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty

Je découvre l’auteure avec ce roman et c’est je dois dire que c’est une très belle découverte. Liane Moriarty mêle les genres, les sensations, les émotions et elle nous propose un roman surprenant dont voici le résumé:

wp-1589580935672.jpg

Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter, elle se souvient de tout et ne pardonne jamais et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

Tout commence par une sensation de déjà vu, un petit côté Desperate housewives, des mères, des voisines, des amies hautes en couleurs avec du punch et du caractère. Mais bien vite on comprend que l’auteure va nous emmener sur quelque chose de bien plus sérieux. Un drame a eu lieu c’est certains, mais nous n’en connaissons rien. Nous repartons donc six mois plus tôt afin de découvrir les liens, les implications, les rumeurs, les altercations qui ont précédé et suivi l’arrivée de Jane et son fils à Sidney dans ce quartier où chacun de vos gestes est décortiqué. 

Nous allons faire, tout au long de ce roman la rencontre de personnages intenses, mais aussi d’enfants tristes dont les mères seront blessées et blessantes, découvrir de belles et fortes amitiés  et surtout un tas de secrets et de mensonges inavouables. Liane Moriarty a su me passionner et me surprendre d’un bout à l’autre de cette lecture, elle a su créer un manque dès la dernière page tournée et susciter cette envie de découvrir son univers littéraire dans sa globalité. 

J’ai souri, j’ai ressenti de la colère, j’ai surtout et sans aucune baisse d’intensité aimé ce roman qui parvient à mêler une intrigue profonde et réfléchie avec ce soupçon de légèreté qui rend l’ensemble très rafraichissant. Un bel hymne à la femme, à l’amitié, mais aussi aux familles recomposées et à la compréhension, à l’ouverture d’esprit. Une très belle découverte.

Connaissez-vous l’auteure, si oui quels sont les romans que vous avez le plus aimé?

Mag

 

6 commentaires

  1. J’ai lu le secret du mari et un peu beaucoup à la folie. Le premier m’a amené à rédiger un avis mitigé, le second, sans appel. Il n’y aura pas de troisième. La lecture de ta critique me laisse penser qu’on réchauffe toujours les mêmes plats.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s