Les amants du silence de Jean-Louis Desforges

Contactée par l’auteur, je vais ma faire un plaisir de vous faire à mon tour découvrir ce très beau roman, dont voici pour commencer, la quatrième de couverture:

Après l’armistice de novembre 1918, Marie désespère de recevoir des nouvelles de son mari. Pierre a quitté la ferme familiale du Vercors lorsqu’il a été mobilisé au début de la guerre. Depuis, il n’a pas donné signe de vie et même le ministère de la Guerre est incapable de retrouver sa trace. Marie décide alors de se rendre sur la ligne de front, là où se sont tenus les combats. C’est dans un dispensaire de fortune près de Chantilly qu’elle retrouve Pierre. Traumatisé par une explosion, il est muet et a totalement perdu la mémoire. La jeune femme le ramène dans leur maison, essayant de raviver ses souvenirs. Jusqu’au jour où une autre femme vient briser ce fragile équilibre : elle prétend que Pierre est son mari ! Marie doit alors livrer un ultime combat pour sauver l’amour de sa vie d’un danger plus grand encore que la guerre et ses horreurs…Le destin d’une famille du Vercors dans le chaos de l’après-guerre.

Une histoire originale qui nous est narrée dans un contexte qui a été traité à de nombreuses reprises. En effet, je vous ai à plusieurs occasions fait part de mon amour pour les histoires se déroulant durant la première et Seconde Guerre mondiale. Nous sommes ici en 1918, dans le Vercors, au coeur d’une ferme familiale, la guerre a privé Marie de la présence de son mari, ne sachant ce qu’il est devenu, est-il port ou vivant? Marie n’écoute que son coeur et part à la recherche de celui qu’elle aime et de l’amour il va lui en falloir car celui qu’elle retrouve, a tout oublié.

Jean-Louis Desforges nous raconte l’amour, la force des sentiments, l’empreinte indélébile que laisse un proche dans les cœurs. Même avec un esprit que les bombardements et l’horreur de la guerre ont effacé, l’amour est gravé, c’est en tous les cas ce dont Marie tente chaque jour de faire la preuve. Une lecture qui bien que pudique dans les démonstrations, ce qui est de mise à cette époque, reste un roman qui déborde d’amour, de tendresse et de justesse. Les personnages ont été là juste devant mes yeux durant toute ma lecture, l’auteur nous les dépeint avec tant de justesse qu’ls prennent vie sous nos yeux. Jusqu’au bout Marie y croit, elle sait, son coeur lui dit qu’elle a raison et qu’elle aime Pierre plus que tout, on ne peut qu’être ému de tant de beauté dans la relation qui unie cette famille. Merci Mr Desforges pour cette parenthèse d’amour dans une France après-guerre en souffrance, l’esprit humain est capable de se reconstruire, sans aucun doute car Pierre en est la preuve.

2 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s