Duel au Soleil d’Angie Hockman

Voilà le roman idéal pour se mettre en jambes avant les vacances ! Sans prétention, ce feel-good remplit toutes les fonctions que l’on peut attendre de lui : il détend, il fait sourire, réfléchir et voyager. Le contrat est donc parfaitement rempli pour Duel au soleil d’Angie Hockman, paru la semaine dernière aux Editions de l’Archipel.

Voici la quatrième de couverture :

Henley Evans, 28 ans, est accro au travail. Entre son emploi de responsable marketing chez un croisiériste et les cours du soir, elle n’a plus de temps à elle. Et surtout pas pour une relation amoureuse !
Tous ses sacrifices sont sur le point de payer : la voilà pressentie pour un poste de direction. Il n’y a qu’un seul problème : Graham Crawford-Collins, le community manager de la société et rival de Henley, est lui aussi en lice pour cette promotion. Pour les départager, il leur faut doper les réservations de croisières pour les Galapagos… en s’y rendant ensemble !
Quand Henley rencontre Graham en chair et en os, la surprise est totale : il n’a rien à voir avec ce qu’elle avait imaginé…
Entre décor paradisiaque et cocktails acidulés, les préjugés de Henley vont être mis à rude épreuve. Est-elle prête à tous les sacrifices pour décrocher le job de ses rêves ?

Henley est une jeune fille attachante. Carriériste, elle ne l’est que parce qu’elle pense ne pouvoir s’épanouir que professionnellement. Malmenée par les aléas traditionnels de la vie, Henley manque de confiance en elle, a été trahie par de nombreux hommes et semble vouloir s’enfoncer dans le travail. Etant l’une des rares femmes dans ce milieu d’hommes, elle se fait un devoir de prouver cent fois plus que ses collègues ses capacités et son talent, en multipliant les heures, les projets et les cours du soir et en acceptant, par abnégation et corporatisme, de se faire voler la vedette par ses collègues masculins. Pourtant, cette fois, elle est décidée à obtenir cette promotion.

Mais c’est sans compter sur sa petite sœur qui se joint à elle, parce que fraîchement célibataire et au chômage, et sur Graham, le fameux rival, qui, en vrai, est bien plus séduisant que repoussant. Entre ces deux êtres que l’on sait vite promis l’un à l’autre, c’est un jeu de provocations, de séductions, de défis qui les poussent à se dépasser…et à se ridiculiser. La petite sœur, toujours considérée inconsciemment comme une rivale, est aussi fraîche et jolie que maladroite. Ce trio donne naissance à des scènes rocambolesques qui font plus d’une fois sourire le lecteur.

Ajoutez à cela un décor paradisiaque, des animaux exotiques et des clients clichés, vous comprendrez que la mayonnaise prend vite et bien !

De mal de mer en karaoké, de bikinis en combinaisons de plongée, de noyades en scènes vaudevillesques, de peur de l’amour en déclarations d’amitié, j’ai voyagé avec grand plaisir avec toute cette galerie de personnages jusqu’au retour à Seattle. Un retour en fanfare qui prouve à quel point l’amour et le dépassement de soi transforment une personne. Un roman absolument parfait pour l’été !

Priscilla

1 commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s