Le chamane du Pacifique de David Perroud

C’est un roman unique que nous propose l’auteur, un hybride qui va satisfaire celui qui est en recherche de spiritualité mais aussi de technologie de pointe. C’est un saut dans l’inconnu, le merveilleux, c’est une ode à la nature et au respect de celle-ci mais aussi un appel à la prudence face au modernisme. Voici le résumé:

Aphrodite, la première intelligence artificielle globale, a pris son envol au cœur des processeurs de la Silicon Valley. Si cela peut sembler anodin pour le non-initié, Julie, sa jeune conceptrice, découvre que le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui est sur le point de basculer…
Au même moment, de l’autre côté du Pacifique, les esprits de sa tribu millénaire poussent Daya, un navigateur-chaman, à venir révéler son savoir ancestral au monde occidental. Ce cœur pur, abritant toute la sagesse de la Vie, parviendra-t-il jusqu’à Julie pour la guider face à ce péril digital en gestation ?

Une plongée initiatique dans les arcanes des différentes formes d’intelligences et de l’amour véritable.

L’envie de revenir à l’essentiel nous a tous titillé un jour, David Perroud nous donne l’impulsion qui nous manquait peut-être et la curiosité de vérifier fait le reste. C’est un roman prenant dès les premiers instants, on vibre, on ressent la force et la puissance, qu’elles soient d’ordre chamanique ou informatique. Cette alliance de ces deux puissances au coeur du roman est très osée de la part de l’auteur et cette audace m’a permise de passer un merveilleux moment.

J’ai admiré la ténacité de Julie mais aussi son ouverture d’esprit, elle accepte l’inconnu et reçoit les cadeaux de la nature dont Daya est l’intermédiaire. Parlons justement de Daya, ce jeune homme dont la sagesse n’a d’égale que sa dévotion aux éléments naturels. Une grande positivité ressort de cette histoire, de belles intentions ne peuvent que garder ce monde sur le droit chemin.

Parlons à présent de cette magnifique et sublime couverture qui attire l’oeil dès le premier regard. Elle est l’écrin d’un roman dans lequel il faut se plonger dans, au final, trop en savoir, le plaisir n’en est que plus grand, vous verrez.

Vous le comprenez, j’ai adoré cette lecture, elle a su m’emporter et susciter l’envie de savoir, de me documenter et de comprendre. Je l’ai dit à l’auteur sur son compte Instagram, j’ai très envie d’en lire plus.

Mag

2 Comments

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s