Le chemin de l’espoir de Jean-Louis Desforges

Tout d’abord, merci à City Editions-Terre d’histoires pour ce très bel envoi et cette jolie découverte. J’aime les romans qui se situe en période de guerre, une émotion particulière m’étreint à chaque fois que je me plonge dans cette époque où tant de souffrance mais aussi de solidarité ont rythmées la vie et le quotidien du peuple Français. Commençons par le résumé:

Dans l’Est de la France, en juin 1940, la guerre fait rage. Jacques, sa femme Marion et leur fille sont contraints d’abandonner leur ferme à l’arrivée des Allemands. Ils entassent des affaires sur le plateau de leur tracteur et partent à l’aventure vers le Sud, se fondant dans le flot des réfugiés sur la route de l’exode. En tentant d’échapper à la barbarie, au danger et à la faim, ils font la connaissance de Paule, Frédéric et leur fille. Rapprochés par la similitude de leur situation, les deux couples nouent immédiatement une amitié et décident de voyager ensemble. Ils rêvent, au bout de ce pénible chemin, d’une vie meilleure. Mais la guerre les rattrape et frappe durement les deux familles. Elles vont devoir plus que jamais faire des choix douloureux si elles veulent retrouver l’espoir de lendemains heureux…

Sur la route de l’Exode, deux familles dans le chaos de l’Histoire.

C’est un roman emplit d’émotions, nous vivons ces mois de déracinements, de douleurs et d’incertitudes avec cette famille qui va croiser le pire mais aussi parfois le plus beau de l’âme humaine. Difficile de garder l’espoir, pourtant la capacité de se reconstruire reste en permanence à l’esprit de nos protagonistes, malgré les horreurs qui vont jalonner leur chemin, ils ne garderont que l’envie de protéger leurs enfants, comme ligne de conduite. On vibre au fil des pages, on ressent leurs inquiétudes et on tremble quand le sort s’acharne.

Difficile de réellement imaginer l’ambiance dans laquelle cette exode plonge des milliers de familles, pourtant Jean-Louis Desforges parvient parfaitement à nous plonger au coeur de cette guerre et surtout de l’occupation qu’a subit notre pays. Merci à l’auteur pour ce roman qui permet de garder à l’esprit ce qu’engendre la folie humaine et l’inconscience des puissants de ce monde.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s