Le choeur singulier de Milly Davis de S.A. YARMOND

Tout est parti d’une lecture commune qui s’est terminée en lecture solitaire et je que je vais qualifier de merveilleuse. Je n’ai pas lu la quatrième de couverture, mais j’ai trouvé que les éditions Hurlevent, proposait de magnifiques éditions, donc tout naturellement quand cette LC s’est présentée, je m’y suis inscrite. J’ai rapidement senti que ce livre allait m’accaparer, alors il était hors de question que je me limite à quelques chapitres par jour, il me fallait être libre de vivre ma lecture à mon rythme et avec la passion qu’elle allait déclencher chez moi. Il me faut à présent trouver les mots qui vous emmèneront dans l’univers de Milly Davis. Commençons par le résumé:

Milly Davis est une écrivaine à la confiance fragile. Si le premier tome de sa saga historique, Les espérances des femmes Templeton, s’est retrouvé sur les étals de toutes les plus grandes librairies du monde, son syndrome de l’imposteur a refait surface à l’apparition de critiques dénonçant des anachronismes.
Encouragée par Lyrah, avec qui elle entretient une amitié épistolaire depuis des années, Milly décide de braver troubles anxieux et timidité maladive en retrouvant les bancs de la fac d’histoire. Sous l’impulsion de son entourage et pour le bien de sa saga, elle sollicite l’aide d’Alphard Burton, professeur d’archivistique, qui accepte de lui prêter main-forte dans ses recherches.
Fouilles dans les rayonnages poussiéreux d’une librairie mystérieuse et discussions passionnées autour d’une tasse de thé bouleversent alors son quotidien habituellement casanier, et à mesure que l’histoire d’Isadorah Templeton s’écrit, celle de Milly se tisse également.
Entre les réunions du club d’activistes véganes de sa grand-mère, la fantasque Maggie, les rendez-vous studieux avec son professeur et l’écriture de son second roman, le train de vie de Milly s’intensifie, tant et si bien qu’elle peine à voir les évidences qui se dressent sur son chemin.
Des plaines écossaises battues par le vent aux allées sombres d’une librairie clandestine, Milly partira en quête de deux destins, celui de l’héroïne de son roman et le sien.

Le roman est divisé en 3 parties, la première prête à découvrir Milly, son entourage, sa famille, je me suis clairement demandé si j’allais les aimer et si Milly allait parvenir à toucher mon cœur, c’est une jeune femme qui vit dans un univers aisé et qui semble ouaté, je ne voulais pas suivre au fil des pages une pimbêche à qui la vie a tout donner et qui nous le fait bien sentir. Milly est à 1000 lieux de cela, elle est entrée dans mon esprit par la grande porte et va y rester pour un moment. C’est une incroyable jeune femme qui ne rentre au final dans aucun des critères qu’exige la société actuelle, à l’heure du paraître et de l’extravagance, Milly donne la sensation de venir d’un autre siècle, d’une autre époque. Je me suis identifié à nombre de ses petits bonheurs, les passages en papèterie, son envie de correspondre et surtout le peu d’intérêt qu’elle porte aux apparences. Je me suis au fil des pages attachée à tous ces caractères si différents qui l’entoure, j’ai compris en même temps qu’elle que les relations n’étaient pas figées et que les aprioris étaient faits pour être dépassés.

L’auteure nous offre plus de 700 pages d’une lecture merveilleuse où la sagesse de Milly et sa volonté de relations simples et sincères, transportent les lecteurs au centre de son univers avec une facilité déconcertante, on ressent et comprend parfaitement les attentes et les désirs de cette jeune femme si singulière. Le titre est d’ailleurs merveilleusement choisi et ne pouvait mieux décrire Milly Davis et son univers. Sans centrer l’histoire sur son personnage, l’auteure nous emporte au gré de paysages, de découvertes historiques et culturelles qui prêtent au voyage, à la connaissance et à l’évasion, j’ai été sous le charme de la plume de S. A. YARMOND à chaque instant. Ce magnifique pavé me suivait partout avec une terrible fierté et je quitte avec une pointe au coeur l’univers dans lequel j’étais en immersion totale depuis plusieurs jours.

C’est un sacré coup de coeur que je ne peux que vous inciter à découvrir et à offrir, car il est en plus un superbe objet qui comblera de nombreux lecteurs et lectrices sous ce sapin d’ici quelques jours. C’est avec évidence que je suivrai S.A.q YARMOND et que je me plongerai dans les parutions de cette maison d’édition qui je pense, nous réserve d’autres très belles surprises.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s