La librairie de Téhéran de Marjan Kamali

Me revoici avec une lecture que j’ai débutée sous la terrible influence d’Instagram, une lecture commune y était proposée et ce qui m’a séduite était le principe qu’il n’y avait aucune contrainte, le bonheur pour moi. En effet, entre mes ambitions de lectures et la réalité du temps que la vie nous accorde, il y a un monde…

Commençons par vous présenter le résumé de cette jolie lecture:

Les amoureux ne se rencontrent jamais par hasard,
Chacun abrite l’autre dans son coeur depuis le début.
Téhéran, 1953. Les parents de Roya veulent le meilleur pour leur fille : ils l’inscrivent dans un prestigieux lycée de la capitale, espérant bien faire d’elle une savante, une intellectuelle, une femme capable de changer le cours de l’histoire. La jeune fille fréquente régulièrement la librairie de M. Fakhri, où elle trouve de quoi étancher sa soif de poésie et de littérature. C’est là qu’elle va faire connaissance de Bahman, jeune activiste politique, bien décidé à changer le monde. La librairie devient dès lors un lieu de rendez-vous clandestins et de résistance. Dans cette période politiquement mouvementée, parmi les recueils des plus grands poètes persans, naît une inoubliable histoire d’amour.

Nous débutons cette histoire en 1953 en Iran, au coeur de la ville de Téhéran, nous découvrons avec plaisir la saveur de ce pays et de cette ville en particulier, les coutumes, l’art culinaire mais aussi les us en matière de séduction. C’est à travers une jolie histoire d’amour que nous allons rencontrer Roya et Bahman, deux adolescents que nous allons suivre au fil des années et des changements, qu’ils soient personnels ou politiques. L’Iran est à cette époque un pays qui connait de grands bouleversements et indéniablement la vie de la jeunesse s’en trouve chamboulée.

C’est un roman plein de saveurs et d’épices, les lieurs et les odeurs nous imprègnent très vite, j’ai été de suite transportée dans ces lieux inconnus, cependant je ne suis pas parvenue à ressentir la magie de l’amour, je ne me suis pas imprégnée des personnages et de cette relation fusionnelle qui nous est décrite. Ayant bien conscience que l’époque et la culture sont tout autre, j’ai espéré percevoir au fil des pages cette tristesse ou cette joie qui aurait dû me gagner à chaque bonheur ou déconvenue de nos protagonistes, sans succès. Cependant, cela reste une très belle histoire dont le thème est totalement séduisant et qui nous apporte de très intéressantes sur un pays dont on connaît, bien que l’actualité l’évoque malheureusement souvent actuellement.

Les coutumes sont riches et chaleureuses, les traditions respectueuses et tellement différentes de ce que nous connaissons que j’aurai au final aimé en savoir plus et m’imprégner davantage de ce pays ou la culture et l’art semble tenir une si grande part.

Malgré quelques points négatifs, cette lecture reste très agréable, sans parler de cette sublime couverture qui ne cesse de m’émerveiller.

Mag

3 Comments

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s