Blackwater tome VI Pluie de Michaël McDowell

Voilà, je referme cette saga que j’ai à la fois tenter de faire durer, mais vers laquelle j’étais en permanence attiré et dont je ne souhaitais que connaître l’issue. Voici le résumé de l’opus final:

Le poids des années pèse sur le cœur du clan ­Caskey. Pourtant, comme autrefois et comme un leitmotiv cruel, des machinations surgissent et des mots qu’on n’attendait plus sont enfin prononcés. Depuis les hauteurs, le chant inexorable d’une menace dont on pressent les effets dévastateurs ­résonne.
Au-delà des manipulations et des rebondissements, de l’amour et de la haine, Michael McDowell (1950-1999), ­co-créateur des mythiques Beetlejuice et L’Étrange Noël de Monsieur Jack, et auteur d’une trentaine de livres, réussit avec Blackwater à bâtir une saga en six romans aussi ­addictive qu’une série Netflix, baignée d’une atmosphère unique et fascinante digne de Stephen King.
Découvrez le sixième épisode de Blackwater, une saga matriarcale teintée de surnaturel avec un soupçon d’horreur.

C’est un final tel que je l’attendais, un ultime tome où la famille Caskey évolue plus que jamais. J’ai aimé une nouvelle fois suivre le parcours et les relations au coeur de cette famille décidément hors du commun, mais qui pourtant, vit une vie presque ordinaire. Alors commun expliquer la fascination exercée par la tribu qu’a créer Elinor autour d’elle? Alors bien entendu la touche de fantastique donne du peps et du corps à cette saga mais l’aura qui plane au dessus de cette femme y a une grande part également. Elle reste pourtant effacé durant une grande partie de ce tome final, cependant lorsqu’elle intervient elle semble prendre une place évidente et essentielle. Je pense que ces contradictions ont apporté la face la plus plaisante, me concernant.

Attention risque de spoil!

Il faut aussi que je vous dise que le mystère se maintient même une fois la dernière page tournée, il aurait été trop simple de donner au lecteur une explication totale et parfaite. Chacun est libre d’interpréter et de décider où il souhaite que cette histoire le mène finalement, cela peut plaire comme c’est le cas pour moi, certains seront certainement déçus par cette fin mystérieuse.

Mon avis global sur cette saga est égal dans le plaisir que j’ai pris à lire chaque épisode, j’apprécie les personnages, particulièrement les femmes auxquelles l’auteur a donné de la force, du caractère et la volonté de s’émanciper, mais aussi ces magnifiques couvertures. Hormis les événements fantastiques et pour ce dernier tome assez angoissants, cette famille vit une vie comme tant d’autre et l’art de savoir le raconter en fait une bon livre qui a ce petit supplément d’âme car elle m’a été offerte et est encore plus chère à mon coeur pour cette raison.

Mag

1 Comment

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s