Le zoo de Gin Phillips

Comment ce livre est-il arrivé dans ma pal, cela restera un mystère, je n’ai pas voulu chercher pendant des heures ma nouvelle lecture, je l’ai donc pioché. En voici le résumé:

Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l’écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la sortie, ce qu’ils découvrent transforme cette journée de rêve en cauchemar : des corps étalés sur l’herbe, des hommes armés de fusils. Sans réfléchir, Joan prend son enfant dans ses bras et court, jusqu’à en perdre le souffle, jusqu’à ce que ses muscles la brûlent.
Pendant trois heures, la mère et son fils vont se retrouver piégés avec les animaux et les tueurs. Pour sauver Lincoln, Joan est prête à tout… même au pire.

Mon avis ne va malheureusement pas être une révélation, il ne va pas vous inciter à vous ruer chez votre libraire afin d’acquérir ce roman car je m’y suis plutôt ennuyée. De nombreuses et interminables longueurs jalonnent cette lecture à tel point qu’il est parfaitement possible d’en sauter des pages sans aucune perte d’information capitale. Il faut aussi dire que l’histoire de départ n’est pas d’une incroyable originalité, il aurait donc fallu que cela dépote sacrément pour donner un rythme à cette aventure entre mère et fils. Joan la maman est clairement en manque de relief, vous le comprenez, les difficultés se sont accumulées au fil des pages, j’ai donc attendu et espéré mais rien ne s’est passé, en tout cas rien qui ne m’est sauvé de mon ennui.

Vous l’avez compris, je n’ai pas aimé ce livre, je n’y ai rien trouvé qui à mon goût ne mérite d’être mis en avant, j’aurai aimé y trouver une mère lionne, capable de tout dévaster pour sauver sa vie et celle de son fils. Que dire de plus, peut-être juste qu’il aurait certainement été possible de surprendre les lecteurs, j’ai après ma lecture découvert les commentaires sur les différentes plateformes et je ne semble pas être la seule déçue, malheureusement…

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s