BLACKWATER IV La Guerre de Michaël McDowell

La découverte de cette incroyable saga dont tout le monde parle, se poursuit pour moi. A travers les années et au fil de la Perdido, de nouveaux personnages viennent sans cesse agrandir le cercle de personnages qui nous fait vibrer au fil des événements, depuis quatre tomes déjà. Voici le résumé de celui-ci:

La guerre est finie, vive la guerre! Une nouvelle ère s’ouvre pour le clan Caskey : les années d’acharnement d’Elinor vont enfin porter leurs fruits; les ennemies d’hier sont sur le point de devenir les amies de demain; et des changements surgissent d’où personne ne les attendait. Le conflit en Europe a fait affluer du sang neuf jusqu’à Perdido. Désormais les hommes vont et viennent comme des marionnettes sur la propriété des Caskey, sans se douter que, peut-être, leur vie ne tient qu’à un fil.

Les choses ont changé et la guerre y est pour beaucoup, Elinor et son époux voit enfin le fruit de leur acharnement payer, Elinor a tant insisté sur certains investissements dont personne ne comprenait la raison, elle prouve cette fois encore qu’elle avait raison. Elle a, à présent une place primordiale au sein du clan des Caskey, elle reste cependant la même et conserve cette distance face aux événements, une raison gardée que l’on ne peut comprendre qu’en sachant qui elle véritablement.

Nous avançons au fil des pages dans la compréhension, bien que les mots ne soient pas encore posés, ni le véritable pourquoi, les langues semblent se délier. Frances la seconde fille d’Elinor, prend une réelle importance dans cette histoire, elle trouve enfin sa place et ce passage sur le devant de la scène se fait de façon marquante. L’aspect fantastique est toujours parfaitement dosé et il ne fait que donner le piquant nécessaire à cette histoire familiale qui passionne le plus grand nombre.

La Guerre est, vous l’avez compris passé par là, pourtant elle ne tient qu’une place secondaire dans cet opus. Elle permet à l’auteur de faire évoluer les personnages ainsi que leurs situations au sein du clan des Caskey et de créer une incertitude concernant l’avenir de chacun.

Vous n’avez pas pu passer à côté des aventures de la famille Caskey et si vous l’avez fait, je vous conseille d’y remédier. La couverture de chaque tome est d’aspect différent et se révèle plus belle que la précédente, c’est un coup de maître qu’ont fait les Editions Monsieur Toussaint Louverture.

Mag

1 Comment

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s