Et le ciel se voila de fureur de Taï-Marc Le Tahnh

Et le ciel se voila de fureur est un roman reçu grâce à Babelio et l’opération Masse critique de Mai. C’est une incroyable surprise que cette lecture, un roman de type western absolument passionnant dont voici le résumé:

« Il paraît que les femmes ont une place en ce monde, mais qu’elles mettront un peu plus de temps à la trouver. »
Abigail, Lisbeth, Samantha, Ellen, Maureen et Anton : dans un chariot en direction du Far West, elles sont cinq filles et un garçon aveugle, qui forment une famille d’enfants perdus et recueillis par Hidalgo, une fine gâchette française qui ne se résoudrait jamais à abandonner des orphelins à leur sort. Rêvant d’un monde nouveau et d’échapper à leur destinée, ils partent à la conquête de l’Ouest, tout en apprenant à se défendre contre les nombreux dangers de ces terres où les hommes ne sont pas moins sauvages que les animaux. Mais les fantômes du passé sont lancés à leurs trousses, et la vie leur sera un combat sans merci.

Dès les premiers instants, j’ai été happé par cette histoire, j’aime les personnages courageux et époustouflants de talents, c’est le cas de cet homme qui se baladent dans le Far West avec 5 filles et 1 garçon, cet homme nommé Hidalgo, nous fait rapidement comprendre qu’il en a sous le pied et que les personnes qui vont croiser son chemin, doivent s’attendre à quelques difficultés. On vibre, on s’émeut, on sent l’amour et la force des relations qui lie cette troupe dont on souhaite découvrir l’histoire.

L’auteur dont je n’avais jamais entendu parlé, m’a totalement subjugué par le talent de narration dont il fait preuve, les scènes se déroulent sous nos yeux avec une limpidité de chaque instant, on imagine le chariot qui transporte cette famille si atypique à travers des contrées sauvages. On entend les recommandations et les leçons de cet homme qui semble immortel qu’est Hidalgo, cet homme est un roc, son passé semble pourtant le rattraper et une nouvelle fois, une insatiable curiosité s’empare du lecteur, une envie de connaître l’histoire de ce Français qui ne semble plus être en bonne grâce dans son pays natal.

Les enfants qui accompagnent Hidalgo, se révèlent tout aussi passionnants, on les sent tellement investis et fiers de cette vie et de celui qui les guide. Ils vont se montrer tenaces et résolus dans leur apprentissage de la vie, prêts à se battre afin de protéger les leurs, cette fratrie d’adoption est absolument délicieuse et d’un talent évident, c’est avec un plaisir fou que j’ai suivi les aventures de chacun, toujours dans une esprit familial et de protection.

J’ai bien entendu à présent, une très forte envie de découvrir ce que l’auteur a précedemment écrit et je prospecte déjà pour en découvrir davantage au plus vite. Je ne peux que vous encourager à en faire autant, mais commencez déjà par ce roman paru à L’école des loisirs, vous m’en direz des nouvelles.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s