Le jardin des chimères de Johan Heliot

Une agréable découverte que nous propose les éditions Scrinéo avec Le jardin des chimères, un futur proche où les animaux ne sont plus qu’un lointain souvenir… Voici le résumé:

Alors que la planète entière a assisté à l’extinction de la quasi-totalité des espèces animales, les scientifiques fabriquent en série des anibots, robots aux allures d’animaux, et des chimères, créations génétiques rares.
Sans scrupule, un chef mafieux met aux enchères la tête des dernières bêtes sauvages et déploie tous les moyens pour acquérir personnellement le panthigre, la nouvelle chimère dévoilée au monde.
De son côté, Deckard, jeune activiste écolo, défend la cause des derniers animaux dits  » naturels  » contre son père, le brillant généticien à l’origine des chimères. Très vite, il rencontre Tania, web-reporter orpheline de 16 ans, qui l’intrigue terriblement.
Quand le panthigre est enlevé et parvient à s’échapper, le duo, a priori mal assorti, se donne une mission folle : sauver la vie de l’animal emblématique et l’emmener au Sanctuaire, où se meurt la dernière girafe sur Terre et dont personne ne connaît l’emplacement exact…
À travers une course poursuite palpitante, suivez les aventures d’un duo surprenant, prêt à tout pour trouver le jardin des chimères…

C’est un roman qui ne fait malheureusement qu’anticiper de peu les événements à venir, nous sommes en ce début mars 2022 encore une fois dans une période mondiale difficile, pas besoin d’en rajouter avec un constat sur l’état de la planète et sur les actions stupides des hommes. Parfait, car bien que traitant de ce sujet, ce roman parvient à distraire son public avec des personnages plein d’espoir et d’avenir. Deckard et Tania représentent l’avenir et l’espoir que nous fondons en eux, ces jeunes gens vont faire preuve de courage et d’audace afin de contrer les plans de riches mafieux, déterminés à tout afin de mettre la main sur l’étincelle de vie encore disponible sur cette planète. Toujours avec pour toile de fond la cause animalière et un constat bien triste sur l’état du monde, une course poursuite va s’engager afin de sauver ce qui peut encore l’être.

Avec pour thèmes, génétique, robotique et dernier espoir, cette lecture est très agréable avec un style fluide, qui parvient à rester léger malgré l’idée abordée. Le seul bémol semblait être l’issue, mais ma réflexion m’amène à l’inclure dans une état de folie des protagonistes et des exécutants qui chassent et poursuivent en permanence afin de satisfaire leur besoin de contrôle. L’être humain qui perd la notion de préciosité de la vie animale, perd tous sens communs et se retrouvent prêt à tout afin d’obtenir ce qu’il estime être son dû. C’est de mon point de vue ce que cherche à nous faire comprendre l’auteur. Je vous laisse vous faire votre propre opinion, toujours est-il que j’ai pour ma part, passé un excellent moment et qu’il est temps à présent de souligner cette magnifique couverture. Merci à Scrineo pour cette belle opportunité.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s