Tome 5 de La Chronique des Bridgerton de Julia Quinn

Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! J’étais plutôt triste de quitter la famille Bridgerton après le tome sur Hyacinthe, la plus jeune de la famille alors le catalogue J’ai Lu m’a fait très plaisir en annonçant la sortie de cet ultime (cette fois c’est vrai) tome !

Voici la quatrième de couverture :

Du mariage d’Edmund Bridgerton et de Violet Ledger sont nés huit enfants, héros de la Chronique des Bridgerton. Mais que sont devenus Daphné, Anthony, Benedict, Colin, Éloïse, Francesca, Gregory et Hyacinthe ? Des années plus tard, les mariages et les naissances ont apporté leurs lots de doutes et de bonheurs. La famille s’est agrandie et, sous le regard serein et bienveillant de lady Violet, la dynastie Bridgerton se retrouve pour une dernière fois.
Vous souvenez-vous de lady Whistledown, dont les chroniques alimentaient les ragots du Tout-Londres ? Pour notre plus grand plaisir, elle a repris sa plume acerbe et drôle, et nous narre la saison de deux délicieuses débutantes.

Des années plus tard

On retrouve neuf chapitres dans la première partie de ce volume. Un sur chaque enfant Bridgerton en suivant l’ordre pris par les premiers romans : Daphné et Simon, Anthony et Kate, Benedict et Sophie, et ainsi de suite. Julia Quinn a évidemment respecté les caractères de tous ses personnages, on renoue avec leurs travers, leurs qualités et leurs plaisirs. Hormis l’épilogue sur Eloïse que l’on trouvait déjà dans l’édition de son histoire, tous ces textes sont des inédits et j’y ai retrouvé tout ce que j’aimais de cette famille : la passion qui scelle tous ces mariages d’amour, les petits plus qui m’avaient fait sourire, comme le jeu de Pall Mall, les relations entre les frères et sœurs. J’ai été particulièrement touchée par l’histoire de Francesca, ses douleurs, ses doutes, la force de son couple. L’histoire de Lucy et Grégory s’en rapproche à certains égards et comporte son lot de tensions et d’inquiétudes.

Mais ce qui m’a le plus fait plaisir, c’est qu’enfin Julia Quinn nous raconte la jeunesse de la merveilleuse Lady Bridgerton. Personnage récurrent de tous les opus, cette mère aimante et bienveillante avait pris de plus en plus de place dans les intrigues et était devenue l’un de mes personnages préférés. Quel bonheur de découvrir son coup de foudre, de faire connaissance avec le vicomte Bridgerton et quelle émotion d’être à ses côtés lors du décès de son époux !

Les Chroniques de Lady Whistledown

Dans la seconde partie du roman, on retrouve le deuxième ingrédient essentiel des premiers volumes de cette saga : Lady Whistledown. Alors oui, les Bridgerton ne sont plus sur le devant de la scène, mais je suis convaincue que la « dévouée chroniqueuse » est tout aussi responsable du succès du roman que les héros. Aussi nous retrace-t-on les destins de deux nouvelles débutantes. J’ai retrouvé avec plaisir le rythme intense des intrigues précédentes : des personnages aux caractères souvent bien trempés (notamment les jeunes femmes), d’autres aux passés plus ou moins torturés (surtout chez les hommes) et des révélations amoureuses plus ou moins rapides. Avec les mêmes ingrédients, Julia Quinn excelle à nous donner du nouveau, un plaisir sans cesse renouvelé.

Cette fois, ça y est, il faut quitter cette famille et Lady Whistledown… Ah non, la saison deux arrive bientôt sur Netflix ! A bon entendeur…

Priscilla

9 Comments

  1. Je suis assez songeur quant à cette suite qui a de beaux élogieux avis comme le tien et d’autres un peu moins éloquents… Je verrais bien mais j’avoue que j’avais ressenti un certain essoufflement quant aux deux derniers tomes.

    Aimé par 1 personne

    1. Il ne faut pas s’attendre à quelque chose de différent. Si tu as aimé les autres histoires, celles-ci, plus courtes et ponctuelles, te plairont. Si tu as aimé l’ambiance « bal des débutantes et coup de foudre », les deux chroniques de Lady Whistledown te plairont, mais évidemment, c’est toujours la même recette…

      Aimé par 1 personne

  2. Je regrette vraiment que les Chroniques de Whistledown ne soient incluses qu’ici et pas dispo en volume seul (sauf erreur de ma part) car j’aurais beaucoup aimé les lire pour compléter ma collection >
    Vivement la saison 2 (Anthony !!!)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s