Vampyria tome 2 – La cour des miracles de Victor Dixen

Me revoici avec le deuxième tome de Vampyria, vous vous souvenez qu’il y a quelques jours je vous parlais de mon affection pour cette uchronie que je trouve complète et passionnante.

Voici le résumé de ce tome 2:

Aux yeux de Versailles, Diane de Gastefriche a la faveur de Louis XIV l’Immuable, le vampyre suprême qui depuis trois cents ans impose son joug sanglant à la France et à l’Europe. En réalité, elle se nomme Jeanne Froidelac : elle appartient à la Fronde, organisation secrète œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres.
Dans le ventre de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée de goules et d’abominations. Louis charge ses meilleures lames de capturer cette rivale insaisissable et de s’approprier son armée : celle-ci le rendrait plus puissant que jamais. Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que le Roy des Ténèbres la capture ?
À travers ce nouveau tome de la saga Vampyria, Victor Dixen s’empare de la figure du vampire et entraîne les lecteurs dans une aventure fantastique et frissonnante, menée tambour battant. Une plongée palpitante dans les ombres d’un Grand Siècle éternel. Une épopée de fantasy baroque aux confins du temps.

Avec cette suite, l’auteur parvient à me surprendre, il nous plonge dans une ambiance toujours aussi sombre mais dont les attentes sont différentes. C’est à présent un ennemi digne de sa grandeur que le Louis XIV doit combattre, son royaume est remis en danger et sa suprématie mise en cause. Dans un Paris peuplé de goules, de crasse et de pauvreté, les écuyers de l’immuable doivent mener une enquête au prix de leurs vies, les ambitions de chacun d’entre eux ont donné à la lectrice que je suis, cette envie de dévorer chaque page et de ne cesser ma lecture qu’une fois celle-ci terminée, chose impossible malheureusement. Le seul défaut de ce livre est donc le temps que j’ai pu lui consacrer, c’est à dire peu en ces périodes de fêtes.

Victor Dixen, joue une nouvelle fois magistralement avec l’histoire et parvient à y mêler ces aspect fantastiques avec une aisance de tout instant. Il n’épargne personne même les plus fragiles, ce qui donne une parfaite véracité à son roman et à l’histoire dans laquelle il nous emmène. Le lecteur ne peut que se sentir projeter dans cette période charnière de l’histoire, avec je vous l’avoue quelques surprises qui portent le lecteur à un simple calcul…

Une superbe lecture une nouvelle fois que je vous recommande avec un certain enthousiasme, retrouvez ci-dessous le lien vers Vampyria tome 1 – La cour des ténébres.

Mag

5 Comments

      1. j’avoue n’avoir essayé qu’un fois l’audio, je ne suis pas tombée amoureuse du concept, mais il es vrai que la narration est essentielle pour adhérer à l’idée. A tenter à nouveau p
        eut-être.

        Aimé par 1 personne

Répondre à Mag Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s