Les Dames de Marlow enquêtent (Tome 1) Mort compte triple de Robert Thorogood

Souvent conseillé sur les réseaux sociaux, ce Cosy Mystery de Robert Thorogood a eu vite fait de se retrouver dans ma bibliothèque, et il n’y est pas resté longtemps !

Voici la quatrième de couverture :

Dans la petite ville de Marlow, en Angleterre, Judith Potts, 77 ans, mène la vie qui lui plaît. Elle boit un peu trop de whisky et se baigne toute nue dans la Tamise, et alors ? Au pays des excentriques, elle est la reine !
Un soir, elle entend, provenant de la maison de son voisin, un cri suivi d’un coup de feu. Elle en est sûre : un meurtre a été commis. Mais la police ne la croit pas. Pas d’énigme sans solution pour Judith Potts ! La vieille anglaise passionnée de mots-croisés va se lancer dans l’enquête avec, à ses côtés, Becks, la femme du vicaire, et Suzie, la promeneuse de chien et commère attitrée de Marlow.
Vous reprendrez bien un nuage de crime avec votre thé ?

Ce roman contient tous les ingrédients du genre du Cosy Mystery.

On y retrouve une femme, pas du tout enquêtrice, à la personnalité attachante et explosive. Judith Potts savoure sa vie seule avec ses lubies et son goût prononcé pour le scotch bon marché. Mais lorsqu’elle se retrouve témoin (éloigné) d’un meurtre que la police essaie de camoufler en suicide, son sens de la justice l’empêche de se taire. C’est donc armée de ses crayons et de sa gouaille qu’elle va elle-même chercher l’assassin.

Elle sera aidée dans sa quête par Becks, la femme du vicaire, propre sur elle, maniaque et légèrement coincée, mais dont le sang bouillonne à l’intérieur, la transformant quand il le faut en tigresse prête à tout. Ensemble, elles feront la rencontre de Suzie, la promeneuse de chiens, un peu paumée et très solitaire mais qui connaît tout le monde et n’a peur de rien (sauf de l’eau, ce qui reste dommage quand on vit au bord de la Tamise).

J’ai adoré l’ambiance de ce récit : la petite ville dans laquelle tout le monde se connaît, et tout le monde se jauge ; l’heure du thé (ou du whisky), la chorale de la paroisse… Et les meurtres, trois pour être précise.

L’enquête est passionnante. Les meurtres viennent relancer l’action et l’enquête. La police piétine et l’inspectrice devient folle face au goût du risque de notre trio. J’avoue n’avoir eu aucune idée de l’identité du meurtrier avant qu’il ne se présente directement. La fin est riche de rebondissements et nous tient en haleine jusqu’à la dernière minute.

Tous les ingrédients sont bien là et tous contribuent au sel de l’histoire. On s’attache autant à la quête de la vérité, qu’aux personnages et à l’ambiance. J’ai adoré et j’ai hâte de découvrir la suite !

Priscilla

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s