L’aiguilleur de Bertrand Schmid

Quatrième roman lu pour Les explos 2021 de Lecteurs.com.

Vassilli est aiguilleur en Sibérie, il parcourt les voies ferrées avec pour seul compagnon son vieux cheval fatigué, afin de les garder en bon état. Quand il rentre chez lui il est solitaire, on sent que c’est un homme en souffrance, à qui cette solitude pèse énormément.  

J’ai eu beaucoup de peine à terminer ce roman, j’avoue que je voulais même l’abandonner, non qu’il soit mauvais ou mal écrit, mais tout simplement parce que le style ne me convient pas. C’est une écriture très détaillée que nous propose l’auteur, un vocabulaire riche et que je qualifierais presque de poétique, pourtant le manque d’action et d’événements m’ont lassé, en effet nous sommes tout au long du roman dans les pensées et dans le ressenti de Vassili, ses souvenirs reviennent à la surface à travers des lettres et les souvenirs de Nadja. J’ai espéré que des faits marquants allaient donner du corps à ma lecture et m’y plonger avec davantage d’intérêts, mais ce n’est malheureusement pas le cas et vous le comprenez, je ne me suis pas sentie à ma place dans cette histoire dont j’ai trouvé l’intrigue spartiate. N’ayant pas pu m’attacher à la personne de Vassili, il ne me restait malheureusement plus grand-chose. 

Ce dernier roman des explos 2021, n’est pas, comme les trois précédents, une bonne découverte me concernant.  

Mag 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s