L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne

Ce roman est génial, c’est véritablement un coup de coeur pour moi, il m’a interpellée lors de ma dernière visite dans la médiathèque de ma ville et grand bien m’a pris de l’emprunter. J’aime beaucoup, je pense comme la plupart d’entre nous, les livres qui ont pour sujet tout ce qui se rapporte aux romans et à l’écriture, ici l’auteur nous sert une histoire passionnante sur la difficulté d’être écrivain, il nous propose un personnage culotté à qui rien ne semble faire peur. J’ai passé le week-end à dévorer ce livre, il me fallait absolument découvrir au plus vite les véritables intentions de ce Monsieur Swift. Voici tout d’abord le résumé :

Dans un hôtel berlinois, Maurice Swift rencontre par hasard le célèbre romancier Erich Ackerman qui lui confie son lourd passé, et lui permet de devenir l’auteur qu’il a toujours rêvé d’être. Quelques années plus tard, Maurice Swift s’est enfin fait un nom ; il a désormais besoin de nouvelles sources d’inspiration.
Peu importe où il trouve ses histoires, à qui elles appartiennent, tant qu’elles contribuent à son ascension vers les sommets. Des histoires qui le rendront célèbre, mais qui le conduiront aussi à mentir, emprunter, voler. Ou pire encore, qui sait ?
Roman troublant des ambitions démesurées, L’Audacieux Monsieur Swift raconte combien il est facile d’avoir le monde à ses pieds si l’on est prêt à sacrifier son âme.
Traduit de l’anglais (Irlande) par Sophie Aslanides
.

Le personnage imaginé par John Boyne est bien plus qu’audacieux, il déclenche chez le lecteur une série d’impressions et de sentiments totalement différents, entre haine et admiration, colère et engouement, le moins que l’on puisse dire c’est que ce jeune homme dont on se crée une image de bel homme, de dandy auquel aucun ni aucune ne résiste, m’a chamboulée et passionnée. Il faut dire qu’il sait y faire, il a le parler et le toupet nécessaires, c’est d’ailleurs ainsi qu’il avance dans la vie. Jusqu’où sa volonté d’atteindre le succès va-t-elle l’amener ? Un écrivain sans idées et sans cette fameuse inspiration qui noircissent les pages d’un futur roman est-il prêt à tout? Non bien entendu, mais alors qui est réellement ce personnage que l’auteur nous dévoile un peu plus complexe à chaque page ? Un psychopathe, un mythomane, un simple séducteur qui, mis à part son physique ne peut rien proposer ?

Rapidement cette histoire tourne à l’addiction, le besoin de connaître les limites que s’impose ce bellâtre devient une évidence qui va vous empêcher de quitter votre fauteuil et de soulager cette douleur aux poignets qui se tétanise à force de tenir votre livre. Je n’ai lu aucun avis sur ce roman, je l’ai vu passer à droite et à gauche sans lire ce que les critiques en pensaient réellement et je pense que cela restera ainsi, car j’ai beaucoup aimé ma lecture, je l’ai résumé au fil des avancées à mon entourage et je tiens à garder à l’esprit cet excellent moment littéraire sans me poser de questions sur les points mitigés que chacun pourrait évoquer. J’ai aimé ce livre et je vous le dis tout simplement.

Bonne lecture.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s