Mon coeur restera de glace Eric Cherrière

Ce roman est difficilement qualifiable, ce n’est en effet pas un roman de guerre, je le qualifierai davantage de roman du souvenir. En voici le résumé:

Il existe au cœur du cœur de la forêt un endroit où vivent les sapins les plus anciens, protégés du vent comme de l’exposition au soleil, de la pluie, de la neige. Protégés aussi du regard des hommes. Une combe lointaine et tempérée qui fut un jour une frontière infranchissable devant laquelle l’enfant s’était dit « Quand je serai grand, je vivrai là. »

Dans ces bois du fin fond de la Corrèze, un jeune garçon trouve refuge en 1918, en compagnie de son frère, une « gueule cassée ». Une guerre plus tard, des soldats allemands s’y enfoncent, sur les traces d’une de leurs unités disparues. Ces mêmes arbres que l’on retrouve en 2020, peints sur les murs de la chambre d’hôpital d’un vieillard allemand.

Aujourd’hui le vieil homme va parler. Révéler le secret de cette forêt qui ébranlera bien des existences, bien des certitudes. Bien des familles.

C’est un roman mystérieux que nous propose Eric Cherrière car au delà de la narration de trois époques: première guerre mondiale, seconde guerre mondiale et de nos jours, un secret plane au dessus de ces 220 pages et je me suis prise au jeu, même si je dois être franche il m’a fallu une grosse entame du livre avant de percevoir tout l’intérêt et la finalité de l’histoire.

C’est en fait difficile de percevoir dans son intégralité, les dégâts d’une guerre, d’une occupation par l’ennemi sur le soldat en lui-même, sa famille ainsi que sa descendance. Les traumatismes ne sont au bout du compte pas que physiques et peuvent se répercuter sur l’entourage. C’est ainsi que j’ai saisi et appréhendé cette histoire, qui peut-être qualifiée de devoir de souvenirs, ce dernier est au pluriel car afin de comprendre l’intégralité de ce passé il faut mettre bout à bout les souvenirs et histoires de chaque protagoniste, ils se font rares à présent car ils sont emportés en même temps que ceux qui les ont vécus, imaginons donc l’importance du témoignage de ce vieil homme.

Une lecture passionnante, si on se donne la peine et le temps de la compréhension, car il est vrai que j’ai, par moments été perdue et qu’il m’a fallu m’accrocher afin de saisir l’histoire et l’identité des personnages.

Mag

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s