Les légions d’Hadès – Le réveil de Cendrine Bertani

Ce roman est une lecture pointue et complète qui ravira les plus pointilleux des lecteurs. Cendrine Bertani nous embarque à la fois dans un thriller avec des meurtres terribles et sanglants, dans un roman mythologique où les Dieux Grecs nous font trembler ainsi que dans une lecture historique avec des allers-retours entre passé et présent. Voici le résumé:

Après Le Seigneur des Anneaux, Les Hobbits, voici une saga phénoménale par la nouvelle déesse du thriller entre mythe et légende historique oscillant entre le présent et la Grèce antique.

Suite à l’assassinat d’un professeur d’archéologie, Athènes sombre dans un chaos orchestré par la secte des adorateurs d’Hadès qui cherche à ressusciter l’héritier du dieu des ténèbres. Tandis que Georgia mène l’enquête, Milos, le fils de la victime, traverse le temps et se retrouve à l’époque de la Grèce antique. Partis à sa recherche, quatre de ses amis font face à de nombreux fléaux.

C’est, vous l’aurez compris, une lecture qui demande concentration et temps, qualifiée de lecture jeune adulte, car plébiscité par le public lycéen du festival des langues anciennes de Versailles 2020, ce roman n’en est pas pour autant une lecture sans fond, bien au contraire. On en apprend beaucoup sur l’histoire et sur la mythologie Grecque, c’est donc pour moi qui suis depuis toujours séduite par ce type de lecture, un vrai bonheur de m’y être plongée. Il m’a fallu être attentive, car de nombreuses choses se déroulent dans ce premier tome, j’ai particulièrement été passionnée par la partie du récit se déroulant en 430 avant JC, ce voyage dans le temps est captivant et déroutant, les croyances, les craintes et traditions sont riches d’enseignement. Dans le présent, plus précisément en 2016, les rencontres avec Georgia, Chrys ou encore Eugène donnent du pep’s et du corps à ce premier tome, ils sont en effet comme vous et moi, simples, imparfaits et profondément humains. L’auteure ne tente pas de donner à cette équipe de flics et de scientifiques un côté  » mon boulot avant tout », ils savent mettre en pause leur enquête afin de vivre leur vie, tout simplement.

Un côté fantastique donne cette étincelle de peur, cet aspect addictif à cette lecture, j’ai la chance d’avoir en ma possession la suite, ce qui rend la fin de ce premier opus, moins frustrante.

Connaissez-vous cette saga? Vous ai-je donner l’envie de la découvrir. A très vite pour le tome 2 de cette lecture si riche et intense.

Mag

1 commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s