Les experts du crime de Jean-Christophe Portes – Editions City poche

Dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie nationale.

Vous avez à de nombreuses reprises lu des mots flatteurs sur les écrits de Jean-Christophe Portes, Priscilla est en effet la spécialiste des polars historiques de l’auteur. Je vous invite d’ailleurs à lire ses chroniques, si ce n’est déjà fait.

De mon côté, l’aspect criminel me plaît davantage et c’est donc avec un plaisir non dissimulé que je vous parle aujourd’hui de ce livre qui n’est pas un roman, mais plutôt un entretien, une oreille attentive afin de nous dévoiler la véritable face des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie, ces hommes et femmes qui travaillent souvent dans l’ombre, mais qui sont pourtant un maillon primordial de nombreuses enquêtes.

J’ai particulièrement apprécié cette lecture, tout d’abord parce qu’elle traître de façon simple et éclairée le sujet, l’auteur nous ôte de la tête cette vision télévisuelle ou romanesque de la police scientifique et nous démontre à la fois son véritable aspect, mais également la passion qui anime tous ceux qui s’y sont engagés. Nous découvrons la multitude de spécialités qui composent l’IRCGN: institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale, que ce soit le déminage, l’entomologie, l’informatique, la balistique, la toxicologie et bien d’autres que je vous laisse découvrir. Vous le constatez, Jean-Christophe Portes n’a pas fait les choses à la va-vite, il a pris le temps de rencontrer chacune des mémoires, chacun des piliers de cette corporation qu’est l’IRCGN afin d’enfin révéler leurs vrais visages, leur humanité et surtout leur importance. Des anecdotes parfois très difficiles, vous l’imaginez, nous sont racontées, pourtant tout évoqué avec un recul et une dignité, qui donnent à tout ceci le juste équilibre et qui ne permettent pas de tomber dans le voyeurisme et le scabreux.

Entre les affaires médiatisées à outrance et celles dont personne ne parle, des vies perdues, des coupables à démasquer et des images indélébiles à gérer pour ces scientifiques pour lesquels ce métier n’était pas toujours une vocation, mais qu’ils exercent aujourd’hui avec passion et discernement. Je leur tire mon chapeau. De toutes les lectures relatant enquêtes et métiers qui se rapportent à la criminologie, cette lecture est indéniablement pour moi la plus éclairée, elle va droit au but: informer. Bravo Mr Portes pour cette belle mise en lumière.

1 commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s