Outlander (tome 2) Le Talisman – Diana Gabaldon

Quand j’ai découvert le premier tome d’Outlander, j’ai été happée par l’histoire d’amour passionnel entre Claire e Jamie, autant que par leurs aventures haletantes mêlant romanesque et historique. Vous pouvez retrouver ma chronique de cet été en cliquant sur la photo…

J’ai laissé passer pas mal de temps avant de reprendre le second tome, pour plusieurs raisons. Ce sont à chaque fois des pavés de près de mille pages : quand on s’y plonge, on sait que l’on en a pour un moment. Ensuite, j’ai voulu être sûre de savourer cette suite, sans prendre le risque de me lasser. Ça doit être la bonne méthode pour moi car, encore une fois, j’ai adoré !

Voici la quatrième de couverture :

1968. A la mort de son mari, le docteur Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Là, elle révèle à Brianna l’incroyable secret qu’elle n’a jamais dévoilé depuis qu’elle fut retrouvée inanimée auprès d’un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d’une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l’Histoire entraîne le lecteur dans le Paris du siècle des Lumières. Après avoir fui l’Ecosse où ils sont devenus hors-la-loi, Claire et Jamie, le jeune Highlander qu’elle a épousé, gagnent la capitale française à la rencontre de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d’Ecosse et d’Angleterre, venu solliciter l’appui de son cousin Louis XV Leur objectif : décourager ses tentatives d’accession au trône qui, Claire le sait, marqueraient à coup sûr le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Le couple se lance alors dans une course effrénée pour modifier le cours de l’Histoire. Pour cela, il devra affronter un monde sans pitié où il ne pourra compter que sur lui-même et la force de son amour avant de découvrir, à ses dépens, qu’on ne joue pas impunément avec la destinée humaine.

Quel bouleversement mes amis ! Je quitte Claire et Jamie, en partance pour la France en 1745…et je retrouve Claire et une certaine Brianna, sa fille, en 1968 en Ecosse !! Passé le choc de ne pas retrouver Jamie immédiatement, on comprend en voyant la toile se tisser progressivement. 20 ans de secrets, de mensonges, de désamour et deux promesses : l’une faite à Frank, l’autre faite à Jamie. Il est temps pour Claire de tout dire à sa fille ; et de fait, de continuer l’histoire jusqu’à son retour en 1948.

Le schéma est à peu près le même : Jamie et Claire arrivent en France, bien décidés à empêcher le massacre de Culloden, destiné à mettre fin à la culture des Highlands. Sur place, le lecteur est immergé dans le Paris des Lumières, celui d’avant la Révolution, quand la noblesse règne en maîtresse mais sombre dans une décadence morale qui laisse présager le pire. Au cours de leur périple, ils essaieront de créer des alliances et se feront surtout des ennemis, contre lesquels leur seule force sera leur amour indéfectible l’un pour l’autre.

On retrouve Claire à mi-chemin entre ce qu’on croit être de la sorcellerie et de la médecine moderne, Jamie, son humour et les combats qu’il se livre, Murtagh, indéfectible soutien, et leurs ennemis, même ceux qu’on aurait aimé ne pas revoir, et qui changent, pour certains…

Pour autant, il y a une dimension supplémentaire dans ce tome et c’est là que l’on sent que le premier opus était vraiment introductif. Maintenant que Claire et Jamie ont accepté tout ce que leur situation avait de surnaturel, ils vont devoir se battre avec des notions morales qu’ils n’avaient pas encore envisagées. Changer le passé, c’est aussi changer l’avenir. Et si Claire a choisi de rester avec Jamie, elle ne veut pas pour autant être responsable de la destruction de son autre monde. Que peuvent-ils faire ? Quelles conséquences chaque action aura-t-elle ? Autant de questions qui rendent l’ensemble encore plus intéressant…

Autant vous dire que, comme la dernière fois, je vais attendre un peu, mais il me tarde tellement de découvrir la suite. Parce que la fin… Cette fin… Oh la la, j’en suis encore toute retournée ! Heureusement, pour patienter, je vais pouvoir regarder la saison 2 sur Netflix 😉

Priscilla

7 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s