Le singe de Stephen King aux éditions Librio

Nostalgie quand tu tiens… Cette nouvelle publiée aux éditions Librio me rappelle mes 19 ans et mon premier job. Mon frère ce héros, oui toujours celui qui m’a fait découvrir le King et qui m’a grondée quand je salissais ses précieux romans, qui me prêtait également la ligne verte en épisodes, que je dévorais dans le RER ou durant mes pauses repas, c’est ainsi que les éditions Librio sont entrées dans ma vie!

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je vous parle aujourd’hui de cette petite réception cadeau, j’ai en effet commandé Rose Madder qui manquait à ma collection et la charmante vendeuse a joint à mon colis cette nouvelle que je ne connaissais pas du tout.

Alors bien entendu, c’est une nouvelle et le talent du King est souvent dans les détails et les descriptions, mais l’idée est bonne, elle touche à l’enfance et aux peurs qui nous poursuivent. Ces peurs qui s’incarnent parfois dans des objets, des lieux, c’est sur ce tableau que joue l’auteur avec le singe. Les plus sceptiques critiqueront mais à titre personnel je les défie d’en faire autant, d’avoir cette capacité d’emporter le lecteur dans une de ces craintes, au coeur de l’un de ses cauchemars à chaque fois qu’il prend la plume. Je trouve qu’il est extrêmement difficile de faire rire ou de faire peur, surtout en littérature.

Stephen King le fait ici encore et je remercie cette adorable vendeuse pour cette découverte inattendue.

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s