Les enfants du secret de Marina Carrère d’Encausse aux éditions Héloïse d’Ormesson

Comme tout le monde je connais Marina Carrère d’Encausse en tant qu’animatrice télé, je la découvre ici en tant qu’auteure avec Les enfants du secret dont voici le résumé:

Noirceur des tourments sous la pureté de l’enfance

Paris, porte de la Chapelle. À quelques heures d’intervalle, deux hommes sont retrouvés défigurés, scarifiés, empreintes effacées. L’affaire s’annonce compliquée pour le commandant de la Crim’, Marie Tebert. Et elle vire au cauchemar lorsque la légiste succombe à une fièvre hémorragique après l’autopsie. Que cache le rituel autour de ces crimes ? Quel lien unissait les victimes aux profils si différents ? Au fil de l’enquête, Marie et son équipe remontent la piste d’un scandale entre la Creuse et la Réunion. Un drame qui dépasse de loin tout ce qu’elle pouvait imaginer.
Avec Les Enfants du secret, Marina Carrère d’Encausse signe un polar implacable où les traumatismes de l’enfance enclenchent des bombes à retardement.

Court roman policier, peut-être trop court d’ailleurs, j’ai ressenti, malgré une histoire originale et plutôt intelligente, une impression d’inachevé. Les personnages manquent quelque peu de profondeur, on ne s’y attache pas et le roman se déroule sans aucune empathie ou sensation d’immersion. Les enfants du secret est donc un livre auquel il manque la forme, le fond est là avec des meurtres mystérieux, une équipe de police soudée, mais ses petits détails qui aurait pu en faire un grand roman policier comme le charisme des personnages, les dialogues qui ne soient pas aseptisés et politiquement correct, manquent à l’appel. Une sensation de gâchis me trotte à l’esprit au moment où je termine ce livre, comme si il avait été écrit à la va-vite, sans cette prise de recul nécessaire à l’écriture d’un roman, car l’écrire est une chose, le faire vivre en est une autre. Une lecture que je ne pourrais qualifier ni de bonne ou de mauvaise, après tout qui suis-je pour porter une tel jugement, je vous donne juste mon ressenti et ce qui m’a manqué avec évidence durant mes quelques heures de lecture.

L’avez-vous lu, qu’en avez-vous pensé?

Mag

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s