La mer sans étoiles d’Erin Morgenstern

Ce jour, le 15 octobre est enfin sortie cette magnifique lecture qu’est La mer sans étoiles, roman fantastique? absolument, mais surtout un roman pour tous les êtres passionnés. Voici la quatrième de couverture:

 » Aucune histoire ne s’achève jamais vraiment tant qu’elle continue à être racontée. « 

Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu’une scène de son enfance y est décrite, il décide d’en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans Étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d’histoires à préserver, quel qu’en soit le prix…

Si vous aimez la poésie, ce roman est pour vous, si vous aimez les livres, cette histoire vous emportera, si vous aimez l’imaginaire débordant, vous serez au bon endroit, assis là avec ce roman dans les mains. Une imagination débordante et sans aucune limite, une lecture qui demande du temps, les 640 pages dans lesquelles vous embarque Erin Morgenstern demandent une attention certaine mais au bout de tout cela la récompense est un voyage dans un univers absolument fou et d’une richesse débordante. On se sent chez soi dès les premières pages, les références, les univers choisis, ont mis la lectrice que je suis dans un cocon doux, soyeux et confortable où j’ai retrouvé des sensations que seuls certains livres ont su me procurer. Les influences de l’auteure sont palpables presque évidentes et leur utilisation, d’une réelle intelligence.

Entre conte et roman d’aventure, ce livre peut-être qualifié d’inclassable, c’est ainsi pour ma part que je vais le définir, car il est de ce genre de lecture pour lesquelles il est difficile de trouver les mots. Le livre et l’amour de celui-ci reste le point d’ancrage de cette histoire et c’est avec lui qu’Erin Morgenstern happe son client. Qui n’a pas rêvé d’un livre si spécial que celui que découvre Zachary? A coups de chapitres courts où s’alternent la quête de ce jeune étudiant et cette description d’un monde que l’on peut qualifier de merveilleux, j’ai été emporté dans des heures passionnantes de lecture, dont je ressors groggy par tant d’images qui me restent imprimées dans la rétine.

L’objet livre m’a une nouvelle fois également subjugué par sa beauté, une couverture superbe et cette typographie et qualité de papier qui est une des signatures de Sonatine. Quel plaisir de frôler les pages, d’avancer dans cette lecture et de revenir aux pages précédentes juste pour le plaisir du toucher. Une édition qui colle à merveille avec le contenu et cette passion des livres que véhicule cette histoire dont vous allez, j’en suis certaine, ressortir aussi émerveillée que je le suis.

Je termine donc cette semaine avec le baume au coeur qu’apporte une belle lecture, un roman qui m’a transporté durant quelques heures entre imagination typique de l’enfance et exigence de la lecture adulte, un pure bonheur.

Mag

10 commentaires

  1. Ce livre me fait envie depuis des mois mais j’ai peur de manquer de concentration. J’ai récemment lu quelques avis faisant remarquer que La mer sans étoiles demandait un minimum de calme et d’attention. Ça m’a un peu refroidie… Tu as trouvé que c’était une lecture exigeante toi ?

    Aimé par 1 personne

    1. C’est effectivement un gros livre, c’est effectivement aussi un livre qui fourmille de détails et qui demande du temps et de l’attention afin d’en capter toute l’ampleur. Mais il est tellement merveilleux que je ne peux que te conseiller de ne pas passer à côté. Durant des vacances au calme peut-être…

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s