Au royaume des menteurs de Kiersi Burkhart Editions Fleurus

Ce roman édité chez Fleurus, que j’ai pu découvrir sur la plateforme Netgalley, traite d’un sujet brûlant. Voici le résumé:

Sam est aux anges : elle vient d’obtenir une bourse pour intégrer la prestigieuse Académie Edouard. Très vite, Sam se lie d’amitié avec Gracie, sa camarade de chambrée, et tombe sous le charme du riche et beau Scully.
Mais, derrière le faste et les jolies dorures, se cache une réalité bien plus noire, et Sam déchante rapidement… alors qu’elle se refuse à Scully, ce dernier la viole sans états d’âme.
La jeune fille, bouleversée mais résolue à ne pas laisser le jeune homme impuni, ose poursuivre en justice son agresseur. Mais briser la loi du silence n’est pas si facile…
Au lycée, personne ne la croit. Tous prennent la défense du « pauvre Scully », si apprécié et populaire, en criant à la diffamation.
Sam doit alors faire face à toute une communauté unie par le mensonge et les faux-semblants qui ne reculera devant rien pour l’empêcher de faire éclater la vérité : mensonges, hypocrisie, menaces, harcèlement…
C’est une lutte sans merci qui commence. Mais Sam doit se faire entendre ! D’autant qu’elle n’est peut-être pas la seule victime…

wp-1589133261718.jpg

J’étais très intéressée par cette histoire, découvrir de quelle façon l’auteure est parvenue à traiter le thème si délicat du viol afin de le mettre à la portée de la jeunesse (à partir de 13 ans) et je dois tout d’abord vous dire que le style et le vocabulaire font de ce roman une lecture intelligente et tout à fait adaptée aux adolescents auxquels il est important de parler des thèmes de l’agression sexuelle, du harcèlement, de la maltraitance. Sam est nouvellement scolarisée dans une école au très grand standing, ce qui peut-être un peu déstabilisant, mais c’est également ce qui est terrible dans cette histoire, personne ne s’attend à ce que ce genre de choses se déroulent dans un lieu aussi privilégié ! On suit donc avec intérêt l’évolution de cette jeune fille de 15 ans, elle est la petite nouvelle, élève boursière, s’intégrer s’avère donc délicat. Sam a tellement envie d’être acceptée qu’elle ferme les yeux sur des détails que les lecteurs voient immédiatement, mais n’oublions que c’est d’une tout jeune fille dont nous parlons, son désir de plaire est donc tout à fait normal.

A la lecture de ce type de roman, on s’attend à ressentir de nombreuses émotions telles que la tristesse, la colère, la rage même, pourtant je n’ai rien ressenti, j’ai certes été attentive au moment de l’agression de Sam, mais aucun sentiment particulier ne m’a animé pour la suite de ma lecture. Il est vrai que cela ampute le livre de beaucoup de son intérêt, ce manque de profondeur ne crée aucune empathie et c’est vraiment dommage car la qualité de l’écriture est vraiment bien là. Il manque donc cette petite touche qui change tout, qui aurait dû, en tant que maman me faire bondir et me révolter. Il est difficile de faire passer des émotions à travers les mots, à travers une histoire et sur ce livre me concernant, pas grand-chose ne traverse les pages pour venir jusqu’à moi.

Avez-vous lu ce roman? Qu’en avez-vous pensé?

Mag

Ils en parlent :

Les lectures d’hatchi

Jetulis

Parfum de livres

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s