💕Puisque tu m’aimes de Janine Boissard

C’est une histoire de famille, une histoire de la campagne dont je vous parle aujourd’hui. Je n’avais lu que peu de livres de Janine Boissard auparavant, j’étais donc curieuse de découvrir celui-ci, en voici le résumé:

Nous sommes à Montsecret, petite bourgade de Basse-Normandie. Les villageois sont en émoi. Quel inconscient, quel criminel s’amuse-t-il à mettre le feu lors de repas de noces, au risque de faire de nombreuses victimes innocentes ? Voilà plusieurs fois qu’il sévit. Les gendarmes sont sur les dents.
Lou, 17 ans, est jeune pompier volontaire. Son ami de cœur, Stan, photographe et profileur. Ils ont décidé de mener l’enquête, épaulés par l’oncle de Lou, chef d’une caserne voisine, héros admiré de tous.
Un terrible danger les guette.

Janine Boissard a publié plus de quarante livres qui ont fait d’elle une des romancières françaises les plus aimées.

C’est un roman sympathique qui met en évidence l’importance de la famille face aux douleurs de la vie, face aux pertes qu’elle nous impose. Lou a un modèle, son parrain, le frère de son père décédé est un homme charismatique aux yeux de la jeune fille mais, aussi dans le coeur des villageois. Mais elle découvre également l’amour auprès de Stan, au même moment, Lou va se retrouver au coeur d’un tourbillon qui va remettre en cause toutes ses certitudes. L’histoire est fluide, elle se lit avec plaisir, mais j’ai trouvé que tout cela manquait de modernité, en effet tous ces jeunes adultes et adolescents ne parlent absolument pas le langage d’aujourd’hui, j’ai eu cette impression d’une autre époque, heureusement que les téléphones portables étaient là pour me rappeler que l’intrigue se passe de nos jours.

Pas facile non plus de s’attacher aux personnages, on suit le déroulement des événements d’un Å“il extérieur et je trouve cela dommage. Par contre, l’aspect qui m’a plu est cette remise en question sur l’esprit de famille, la solidarité et les bonnes intentions de chacun, on choisit ses amis mais, on ne choisit pas sa famille. Cette dernière peut nous décevoir quelques fois et la révélation peut venir de ceux dont on n’attendait rien en particulier.

Une lecture, vous l’aurez compris, quelque peu mitigée mais l’ensemble reste agréable. Je ne connais pas assez les écrits de l’auteure pour faire une comparaison. A vous de venir m’en parler, j’espère. Bonne lecture à tous.

Mag

5 commentaires

  1. Adolescente, j’avais bien aimé la saga L’esprit de famille et j’avais surtout adoré les romans « Croisière » et « Les pommes d’or » dont le cadre du bateau de croisière m’avait transportée ! Mais cela fait longtemps que je n’ai plus lu de roman de cette auteure 😉

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s