La fourmi rouge d’Emilie Chazerand🐜đŸŒč

Je vous parle aujourd’hui d’un magnifique roman qui s’adresse aussi bien Ă  la jeunesse qu’aux adultes. J’ai vraiment beaucoup aimĂ© cette lecture, je peux mĂȘme dire que c’est un coup de coeur!

C’est un roman qui traite de l’adolescence et de la complexitĂ© de l’ĂȘtre humain, dont voici la quatriĂšme de couverture:

Vania Strudel a 15 ans, un Ɠil qui part en vrille et une vie qui prend Ă  peu prĂšs la mĂȘme direction. Pour elle, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnĂ©e Ă  n’ĂȘtre personne. Une fourmi parmi d’autres.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en dĂ©tail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspĂ©ritĂ©s. Elle serait mĂȘme plutĂŽt du genre vive, colorĂ©e, piquante !Du genre fourmi rouge


Vania se cache de tout et de tous, elle se complait dans son malheur, elle garde ainsi les autres Ă  distance, persuadĂ©e qu’elle ne peut plaire ou ĂȘtre apprĂ©ciĂ©e pour ce qu’elle est. Cette histoire se lit avec passion, elle reflĂšte la complexitĂ© de l’ĂȘtre humain et celle de l’adulte dans les yeux de l’adolescent. Ses relations sociales, ses souvenirs d’enfance, l’acceptation de son corps avec ses dĂ©fauts, tout est difficile aux yeux de Vania, elle ne peut avec cette attitude qu’attirer le mauvais regards de ses camarades. Elle se rĂ©fugie dans sa catĂ©gorie looseuse avec quelques amis du mĂȘme acabit, Victoire et Pierre-Rachid. Des personnages travaillĂ©s, aux personnalitĂ©s fortes et tellement riches, que l’on vit cette belle histoire en leur compagnie jusqu’au point final.

Peut-on trouver la solution pour s’Ă©panouir quand le sort s’acharne, quand la trahison a abĂźmĂ© votre enfance, quand le regard d’autrui ne reflĂšte que mĂ©pris Ă  notre Ă©gard? L’adolescence est un moment difficile pour tous, nous en gardons souvent un souvenir amer mais Vania voudrait tant ne pas demeurer un simple fourmi parmi les d’autres…MalgrĂ© une relation exceptionnelle avec son pĂšre qui lui fait parfois une peu honte, Vania est Ă  l’Ăąge critique oĂč rien ne semble la satisfaire oĂč tous ses choix semblent ĂȘtre les mauvais, cela m’a rappelĂ© des souvenirs plus ou moins agrĂ©ables.

Une lecture fraßche, drÎle mais également émouvante et intense, une véritable réussite que je vous recommande avec la plus grande ferveur!

Ils en parlent:

https://croqueusedhistoires.wordpress.com/2018/10/13/la-fourmi-rouge-emilie-chazerand-chronique/

https://babydragonbooks.wordpress.com/2017/11/09/la-fourmi-rouge-emilie-chazerand/

Mag

7 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s