La femme au manteau violet de Clarisse Sabard

Voici le troisième roman que je lis de cette auteure et il est clairement mon préféré. Magnifique lecture qui a égayé mes journées de confinement, une bouffée de positivité, de volonté et d’envie de croquer la vie.
Voici le résumé:

2018.
À la suite d’un accident, Jo apprend qu’elle risque la rupture d’anévrisme, et que l’opération qui pourrait la sauver n’est pas sans risques. Persuadée qu’elle va mourir, elle se réfugie chez son grand-père. Elle découvre alors qu’il a reçu quinze ans plus tôt un pendentif, accompagné de quelques mots griffonnés : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Déterminée à percer ce secret de famille, Jo se rend en Angleterre, sur les traces du mystérieux bijou.

1929.
Charlotte et son mari se rendent à New York en voyage d’affaires. Là-bas, la jeune femme s’éprend du charmant Ryan… Lorsqu’il apprend qu’elle l’a trahi, son époux, pris d’un violent accès de rage, la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte comprend, effondrée, qu’il est parti avec ses papiers : il lui est désormais impossible de rentrer en France et de rejoindre son fils Gabriel.
Un roman qui traverse les océans, les générations, et s’interroge sur la maternité dans la vie d’une femme.

wp-1586981308343.png

Les éditions Charleston nous propose encore une fois une histoire hors du commun, qui prend au coeur et aux tripes, il faut dire que cette union avec Clarisse Sabard ne pouvait qu’une nouvelle fois faire des étincelles. Une alternance entre les époques, 1929 et 2008, deux femmes formidables ( en fait ce livre nous en fait découvrir bien plus, mais c’est à vous de les rencontrer par vous même ), Jo va faire la connaissance de Charlotte à travers une narration absolument impossible à quitter, elle va utiliser la force de cette femme dont elle ne connaissait rien avant de venir en Angleterre dans cette petite ville dont elle repartira totalement différente, transformée. Une explosion de sentiments tout au long de ce livre qui m’a amené tout ce que je souhaitais y trouver, je ressors de cette lecture enchantée.

Le talent, celui d’allier le romantisme à la française, le flegme à la britannique ainsi que l’aventure à l’américaine, sont une partie des éléments gagnants que nous propose Clarisse Sabard, des sauts à travers les époques et les lieux, des personnages à fleur de peau que l’on aime immédiatement, des épreuves de vie qui mettent les lecteurs au supplice. Un véritable coup de coeur, la phrase est dite et je remercie pour cela Clarisse Sabard, qui a grâce à ce roman, adoucit mon confinement.

6 commentaires

  1. Moi je n’ai toujours pas réussi à finir son roman Les Lettres de Rose ! Je ne sais pas si c’est parce qu’il est moins bien et que ce n’est pas trop mon style de prédilection, ou si c’est l’univers de l’autrice qui ne me va pas et ne m’ira pour aucun de ses livres ! Pourtant je ne cesse d’entendre du bien de ses romans !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s