L’héritage de Cassandra

Voici la suite et fin tant attendue de la saga Cassandra dont je vous ai parlé en janvier 2018 et janvier 2019:

Le destin de Cassandra

Cassandra et ses soeurs

Encore une fois quel magnifique moment passé en compagnie des sœurs Black, Cassandra est comme dans le deuxième tome de cette trilogie mise un peu en retrait, elle a atteint son but et a épousé l’homme qu’elle aime. Nous suivons donc surtout les jumelles Xanthe et Maia qui elles, sont restées auprès de Conn et sa mère. Pandora quant à elle dans le Lancashire avec son époux. Elles en ont vécu des aventures ces quatre jeunes femmes et pourtant rien n’a pu les contraindre ou les décourager, j’ai toujours aimé leur entêtement mais aussi leur humanité, car bien que beaucoup se soient acharnés sur elles, rien ne les dévie de leur route. Les jumelles vont encore une fois nous en faire la preuve, de nombreuses embuches de nouveau sur leur route, mais l’amour et l’amitié qu’elles portent à ceux qui ont croisé leur destin seront plus forts que tout.

Encore et toujours de belles émotions, du romantisme, mais aussi des drames et des souffrances, une prise de conscience encore plus ténue sur la condition de la femme de l’époque qui étouffe dans l’œuf les rêves de celle-ci. Ou encore, la lenteur de la justice et la difficulté de prouver son innocence dans une société où chaque erreur est impardonnable. Des jalousies exacerbées, des vengeances et des coups bas qui créent chez les lecteurs un attachement fort avec ces quatre sœurs ainsi que leurs amis, on vit avec elles un nouvelle fois durant plus de 360 pages et c’est un vrai plaisir de lecture.

Que de belles rencontres que Conn, Ronan, Léo, Livia, nous en avions découvert certains dans les précédents romans, d’autres sont venus enrichir la colonie Australie et la vie de nos sœurs de leur savoir- faire et de leur courage et abnégation. Toujours les paysages Australiens, les facéties du climat et les difficultés pour certains à s’y adapter.

Le message de cet ultime opus est d’y croire toujours et encore, de rester dans une onde de positivité malgré les difficultés et l’acharnement de la vie. Un beau moment d’évasion que l’on dévore sans pouvoir se raisonner, il est à présent évident qu’il me faudra relire les trois volumes à la suite afin de les savourer encore davantage.

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s