Vindicta – Cédric Sire aux éditions Cosmopolis

Vindicta

Vindicta est un de ces thrillers qui ne terminent pas, une fois la dernière page tournée il vous a tellement habité durant toute sa lecture, qu’il vous est difficile de passer à autre chose. Le virage qu’à effectuer Sire Cédric en devant Cédric Sire, est absolument fabuleux, j’ai aimé ce qu’il a écrit précédemment mais j’avoue qu’ici il nous sert du thriller de merveilleuse qualité:

UN BRAQUAGE SOUS HAUTE TENSION
 » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. « 
Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE
Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES
Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci pour lui : c’est personnel.
Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres du thriller français.

Un moment de lecture addictive où l’auteur nous propose un roman riche et intense, à coups de légendes urbaines, de frissons glacés, de rebondissements qui font palpiter le coeur et mettent le cerveau en ébullition! Cédric Sire ne fait preuve d’aucune pitié, il frappe là où cela fait mal, il appuie sur les blessures et les rouvre sans aucun remords. Dans ma tête, un groupe métal en fond sonore, ce thriller m’a obsédé durant les presque 600 pages, mais ça je le savais déjà car les avis de ceux qui l’ont lu avant moi étaient clairs et tout simplement enthousiastes. Il faut dire que pas une minute de répit n’est permise avec cette lecture, des personnages qui s’enlisent dans une situation inextricable dont il semble impossible de se sortir indemne et dans laquelle moi, pauvre lectrice je ne souhaiterais me retrouver, pourtant vous le comprendrez vite, je me suis mise à la place d’Audrey mais aussi à celle de Marie et c’est en particulier ce qui m’a scotché à ce roman!

Comme je vous le disais en commençant cette chronique, il me reste comme une image gravée, comme un goût qui marque les papilles, comme un son qui raisonne dans mon oreille. Un final en fanfare pour cette année 2019 avec ce thriller qui sera indéniablement dans les coups de coeur de 2019. A lire et à offrir sans modération.

8 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s