Notre soirée à l’Olympia : Harlan Coben & Friends

Magali et moi-même avons été gentiment invitées par les éditions Belfond à une soirée à l’Olympia en compagnie d’Harlan Coben et de quelques-uns de ses amis. Une soirée qui promettait d’être exceptionnelle : aucune d’entre nous n’était déjà allée à l’Olympia et… Harlan Coben quand même !! J’avoue être une groupie récente, mais bon, ça ne change rien au fait.

Nous avons eu la chance d’être très bien placées et de pouvoir regarder l’auteur de près, ce qui lui donnait immédiatement une dimension humaine, renforcée par sa simplicité, son humour, son désir de partager, de toucher, sa sincérité. La soirée portait vraiment bien son nom, nous avons eu l’impression de passer une soirée entre amis… Et quels amis !

Menée par la charmante Laurie Cholewa, la soirée a été égayée par la présence de Mark Daumail du groupe Cocoon qui nous a fait le plaisir d’interpréter trois de ses chansons, dont « Sushi », un morceau qui a ensorcelé Harlan Coben et qui est à l’origine de leur touchante complicité.

Un moment tout simplement hors du temps, pendant lequel la guitare et la voix de Mark ont conquis le public, entre français et anglais, entre professionnalisme et intimité…

Ce fut ensuite au tour d’Hildur Gudnadottir, violoncelliste, chanteuse et compositrice de talent, qui s’est fait remarquer ces derniers temps en signant les bandes-annonces de Tchernobyl et Joker.

Là aussi, nous avons été sensibles à la proximité qui existe entre les deux artistes, mais aussi à celle qu’ils instauraient avec nous. Hildur nous a parlé de secrets de famille, de son fils et même de ses courses. C’était encore un excellent moment !

Et enfin, la magie de la littérature a opéré. Ce fut au tour de Stéphane Varupenne d’entrer en scène pour nous lire quelques passages du roman Ne t’enfuis plus dont c’était la soirée de lancement.

Dans une salle plongée dans le noir, à l’exception l’estrade de Stéphane Varupenne, au son ensorcelant de la musique d’Hildur, les mots d’Harlan Coben ont rencontré et touché leur public. Et pour le passage le plus émouvant du roman, c’est Harlan lui-même qui est venu lire en anglais quelques lignes à ses fans. Nous en avons eu des frissons !

Vous l’aurez compris, nous avons passé une excellente soirée, au cours de laquelle nous avons eu le plaisir de rencontrer Julie, de Julitlesmots, la cerise sur le gâteau comme on dit…

Merci, vraiment, aux éditions Belfond, qui nous ont offert une soirée magique.

Priscilla & Magali

9 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s