Le prix de la terre de Bernard Duporge

Paru le 4 septembre 2019 chez City éditions Terre d’histoires, ce roman est comme souvent dans cette collection un saut dans le passé, dans une campagne profonde où les rumeurs, les mensonges, les accusations faisaient et défaisaient les réputations. Cette histoire part d’un deuil, la famille de Gentil le pleure à sa façon, en 1950 aux alentours de Bordeaux on pleure les morts en silence, avec dignité, on n’étale pas son chagrin sur la place publique. Il faut dire que tout n’est pas aussi clair qu’il y paraît, on apprend vite et par de nombreuses bouches que personne dans ce village n’a les mains totalement propres.

Un véritable roman du terroir dont le déroulement est principalement basé sur les souvenirs des différents personnages, tout cela mis bout à bout éclaire le lecteur sur une vérité qu’il était loin d’imaginer. Des trahisons présentes ou passées, des vérités cachées depuis de nombreuses années, posséder de la terre est ici primordial, certains seraient-ils prêts à tout pour arriver à leurs fins?

Une histoire simple sous notre regard de citadins modernes, mais pourtant des événements qui chamboulent un quotidien tranquille fait de choses simples. Une piqûre de rappel sur les événements que la guerre et l’occupation Allemande ont déclenchés.

Résumé:

Dans un village du Bordelais, on enterre Gentil Bacquey. Aux yeux de tous, l’homme était un paysan respecté et respectable, ancien héros de la Résistance. Pourtant, au fil des jours, délivrées par sa disparition, les langues se délient. Un voisin, qui lorgne sur les terres particulièrement fertiles de ce coin du Bordelais, lance même de graves accusations contre le défunt : cinq ans plus tôt, pendant l’Occupation, Gentil aurait volé de l’argent destiné à lutter contre l’envahisseur. Accusation mensongère ? La veuve de Gentil, s’enferme dans un silence pesant, comme si elle avait peur de salir davantage la mémoire du mort. Mais ce qu’elle cherche surtout à dissimuler, c’est un autre secret plus terrible encore qui, s’il refaisait surface, bouleverserait sa famille à tout jamais…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s