Throwback Thursday Livresque n°13

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, Bettie du blog Bettie Rose Books a pris l’initiative d’en faire un rendez-vous livresque en 2016. Le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné. Bettie a passé le flambeau, désormais le récap’ des liens se fait sur le blog my-bOoks.com. Venez y participer.

Thème de cette semaine, 27 juin : Musique

Notes_de_musique

Aujourd’hui, je vais donc vous parler d’un duo de romans. Il ne s’agit pas d’une saga, mais de deux romans qui racontent la même histoire de deux points de vue différents. Et les deux sont très intéressants, je les fais souvent lire à mes 4e (évidemment, ils n’en choisissent qu’un des deux, mais après ils doivent échanger à ce propos).

Le Pianiste sans visage de Christian Grenier se présente comme le journal intime de Jeanne alors que La Fille de 3eB du même Christian Grenier nous présente les pensées et sentiments de Pierre.

250_Le_Pianiste_sans_visage_2010Tous deux sont élèves du même lycée mais ne se fréquentent pas trop. Pierre est un jeune musicien et Jeanne a perdu son père, qui était compositeur. Amoureuse de la musique, elle se rend au concert d’un jeune pianiste dont elle tombe follement amoureuse de la musique d’abord, de l’artiste ensuite. Avec l’aide de Pierre qu’elle croise souvent sur un banc, elle s’initiera à la découverte de la musique classique, renouera avec les travaux de son père et découvrira le niveau de ces deux talents, Paul Niemand, le jeune artiste et son propre père. Evidemment, ce à quoi elle ne s’attend pas, c’est la découverte de l’amour par la même occasion.

000946039Avoir le point de vue des deux personnages est vraiment intéressant. Pierre connaît très bien Paul Niemand, je ne peux pas vous en dire plus, mais du coup il a un rôle d’intermédiaire essentiel, qui semble trouble du point de vue de Jeanne mais qui est très cohérent quand on se situe de l’autre côté. Voilà qui donne naissance à quelques débas sympathiques en classe.

Ces deux romans sont donc l’occasion d’un bon moment de lecture, ponctué de symphonies, de partitions, d’opéras qui en font un duo parfaitement adapté au thème de cette semaine.

Vous connaissez ?

Priscilla (@priss0904, @litterapriscilla, Page Facebook)

4 commentaires

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s