Throwback Thursday Livresque n°5

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, Bettie du blog Bettie Rose Books a pris l’initiative d’en faire un rendez-vous livresque en 2016. Le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné. Bettie a passé le flambeau, désormais le récap’ des liens se fait sur le blog my-bOoks.com. Venez y participer.

Thème de cette semaine, 2 mai : Science-fiction

Je vais vous parler aujourd’hui d’un roman que je fais régulièrement lire à mes élèves de 3e car je trouve qu’il permet de réfléchir à l’avenir de notre civilisation, sans pour autant être aussi long et difficile que 1984 d’Orwell ou Le Meilleur des Mondes d’Huxley. Il s’agit de littérature jeunesse, mais de très bonne qualité : Felicidad de Jean Molla.

Quatrième de couverture : Pour tous les Citoyens de Grande Europe, le bonheur est un droit et un devoir. Il est garant d’une société harmonieuse et policée. A la demande du ministre de la Sûreté intérieure, le lieutenant Alexis Dekcked enquête sur une affaire de la plus haute importance. Des parumains, conçus pour servir les humains se sont révoltés et se sont enfuis dans les enclaves de Felicidad. Leur disparition est-elle liée au meurtre de leur créateur, Choelcher, le généticien génial ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire est-il sauvagement assassiné ? Dekcked peut-il avoir confiance en Majhina, la belle parumaine dont il est amoureux ? Son enquête va le conduire à des vérités qu’il n’aurait jamais dû mettre au jour. Hommage à Blade Runner le nouveau roman de Jean Molla allie suspense et action. Entre polar et science-fiction, une histoire menée à un rythme haletant. Lecteur, ne vous laissez pas manipuler !

003586550Ce roman a le mérite de passionner ses lecteurs. On commence dans le feu de l’action et on ne le quitte jamais. A une enquête policière, mêlant intérêts personnels, complots politiques et meurtres, s’ajoute une vraie réflexion sur la place des robots dans notre société. Ces parumains créés pour exécuter les tâches les plus répétitives, refusées par les humains, ont tout de leurs compatriotes, sauf les droits : ils ont un couvre-feu, des obligations de présence et d’extinction, l’interdiction d’avoir des sentiments… Et pourtant, ils sont là, ils servent, ils apprennent à connaître les hommes, ils leur viennent en aide, ils se révoltent, preuve que les sentiments, quand le robotique se rapproche à ce point de l’humanité, naissent en dépit des efforts scientifiques fournis. Quel est le but des ces frondeurs robotisés ? Agissent-ils de leur propre chef ? Y a-t-il un humain derrière eux ? Pourquoi ? Pour le héros, la question sera aussi de savoir s’ils ont vraiment tort de se rebeller ? Pourquoi ces doutes en lui ?

La fin est également géniale. Le retournement est tel qu’il faut souvent que je reprenne les choses  avec mes chères têtes blondes… Je vous invite à le découvrir, il se lit vite, bien et vous surprendra, quel que soit votre âge !!

Priscilla (@priss0904, @litterapriscilla, Page Facebook)

 

10 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s