Sur les ailes de la chance de Georgia Hunter

Découvrir à l’âge de 15 ans que vous êtes issue d’une famille qui a survécu à l’holocauste, c’est ce qui est arrivé à Georgia Hunter, elle a fait de cette incroyable révélation un roman. Un travail de recherche absolument incroyable lui a permis de nous présenter la terrible histoire de cette famille juive polonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

L’auteure dont voici le premier roman a donc effectué un travail titanesque afin de rassembler les destins de la famille Kurc, une famille soudée, courageuse, qui force le respect à de nombreuses reprises durant les événements qui sont relatés dans ce roman riche en faits historiques, de 1939 à l’issue de cette terrible guerre et de l’horreur qu’ont vécue les Juifs polonais, lors de l’occupation de leur patrie par les nazis. Malgré des moments certes difficiles et insoutenables, nous ne tombons pas dans le drame et la lamentation, que bien entendu, cette période crée en nous. Non, nous vivons dans cette lecture, le combat, la force, la volonté de survivre, de protéger les siens. Une véritable leçon de courage, qui rend un hommage fort et vibrant à tous ceux qui ont laissé leur vie, qui ont perdu un proche durant cette guerre.

Une approche, pour moi qui lit régulièrement des romans sur cette période, différente car la Pologne n’est pour ma part, pas la face la plus exposée, la plus narrée, ce pays a pourtant tellement souffert, lui aussi…

Une lecture donc, émouvante, forte, puissante, qui parvient à faire resurgir le meilleur au milieu du pire, l’espoir au cœur de l’innommable, la force des liens familiaux face aux distances et aux obstacles. A LIRE ABSOLUMENT.

Les blogueurs en parlent:

https://www.editionsleduc.com/produit/1786/9782368123447/sur-les-ailes-de-la-chance

Résumé:

Inspiré par l’incroyable histoire vraie d’une famille juive polonaise séparée au début de la Seconde Guerre mondiale, Sur les ailes de la chance est un hommage au triomphe de l’espoir et de l’amour sur l’horreur.

Au printemps 1939, la famille Kurc fait de son mieux pour mener une vie normale, en dépit du danger chaque jour plus proche. Halina savoure son histoire d’amour naissante, Jakob prépare son avenir avec Bella, et Mila s’habitue à son nouveau statut de mère, sous le regard bienveillant de Nechuma, la matriarche de cette joyeuse tribu. Chacun à sa façon tente d’oublier la situation de plus en plus précaire des Juifs dans leur ville de Radom, en Pologne. Mais l’horreur qui envahit l’Europe ne va pas tarder à les rattraper.

Séparés par six années de guerre et cinq continents, des jazz clubs du Paris des années 1930 aux plages de Rio de Janeiro en passant par le goulag sibérien et le ghetto de Varsovie, les Kurc vont traverser la guerre, poussés par la même rage de survivre et l’espoir, immense, qu’un jour ils seront à nouveau réunis.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s