L’enfant des pins de Françoise Le Gloahec

Nous sommes sur la fin du 19ème siècle, dans les Landes, Françoise Le Gloahec nous fait vivre une incroyable histoire où les destins s’entrecroisent, où les drames et les bonheurs font vivre aussi bien aux personnages qu’aux lecteurs, des émotions vives et franches. Deux univers qui se rencontrent et dont les histoires se mêlent bien malgré eux.

L’époque racontée n’épargne rien aux protagonistes de cette histoire, mais les difficultés ne sont pas le propre des nécessiteux, la vie donne mais elle reprend et dans L’enfant des pins, cette dernière a tendance à n’épargner personne. Le départ de cette histoire est la difficulté d’une famille a prendre soin d’un de ses enfants, plus fragile, plus chétif que les autres, la vie, encore elle, va décider d’ôter cette enfant à sa famille. Les événements vont à partir de là et au fil des années s’enchaîner, les mensonges, les jalousies, les erreurs de parcours et les mauvaises décisions vont emmener le lecteur dans une histoire à laquelle il va s’accrocher comme à une bouée de sauvetage. Impossible de quitter ce roman, dont les rebondissements, doublés d’un très belle narration, d’une description de la lande et des métiers autours de cet arbre, le pin, qui fait aujourd’hui son identité, rendent ce moment de lecture troublant de réalisme et de sensations vivaces.

Une époque, nous l’avons dit, difficile où le travail épuisant, nécessaire à faire vivre la famille ne laisse pas toujours la place aux sentiments dont un enfant à besoin pour s’épanouir. Des années perdues, des deuils physiques et psychologiques, l’auteur joue avec nos émotions avec un talent de conteuse qui donne envie d’en découvrir plus, mais qui aurait aussi pu décliner cette histoire sur plusieurs volumes afin d’en étoffer les destins personnelles de chacun.

Une roman riche et fort que vous ne pourrez qu’aimer, j’en suis certaine, je vous laisse donc le découvrir et j’espère vraiment que vous l’aimerez autant que moi.

Résumé:

Dans les Landes, en 1850, la misère est accablante. Une nuit, la femme d’un paysan abandonne l’un des deux jumeaux qu’elle vient de mettre au monde. L’enfant est de constitution fragile et le couple n’a pas les moyens de l’élever. Rongée par la culpabilité de l’abandon, elle est incapable d’aimer le fils qu’elle a choisi de garder. Estèfe grandit donc dans l’ombre de ce jumeau dont sa mère lui a dit qu’il était mort. Le peu d’affection provient de deux garçons du voisinage qui deviennent une véritable seconde famille. Malgré cette amitié et pour échapper à son destin de paysan, Estèfe tente de refaire sa vie en Argentine, mais il reste obsédé par le mystère qui entoure la mort de son jumeau. Seul un retour dans les forêts de son enfance lui permettra de comprendre ce qui s’est réellement passé. Et à mesure que les secrets de famille refont surface, un drame se noue… Un secret inavouable. Un homme en quête de ses origines. 17,50 € / 256 pages
Hachette : 62 9488 4 / ISBN : 978-2-8246-1369-7 L’auteur Le Gloahec Françoise Françoise Le Gloahec est l’auteur d’une trentaine de romans aussi bien pour les jeunes lecteurs que pour les adultes. Avant de s’établir dans le Sud-Ouest, elle a longtemps vécu en Bretagne, terre de légendes qui lui a donné le goût de l’imaginaire.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s