Le garçon derrière la porte d’Alex Dahl

IMG_20181023_233402Surprenant roman bien étiqueté par l’éditeur, City, comme « Suspense ». Il ne s’agit effectivement pas vraiment d’un thriller mais c’est un roman qui entraîne son lecteur dans une histoire intéressante et aux multiples rebondissements.

Le postulat de départ m’a fait penser à celui du roman Derrière les portes de B. A. Paris : il faut se méfier de tout ce qui a l’air trop parfait !

C’est le cas de Cécilia. Elle le dit dès le début, elle se met une pression folle pour atteindre la perfection dans tous les domaines : elle veut être l’épouse parfaite, la parfaite bourgeoise, la mère parfaite. Toutefois, comme nous sommes le plus souvent dans sa tête, les fêlures nous apparaissent vite : Cécilia ne supporte pas toujours facilement ses filles, s’énerve vite, a du mal à gérer ses clientes exigeantes. Jusque là, pas de quoi la juger ! Loin s’en faut ! Jusque là en tout cas…

On suit tantôt ses pensées, tantôt celles de l’enfant et même celles d’autres personnages : le procédé fonctionne plutôt bien ici, vu le tissage complexe de tous ces destins individuels. Toutefois, et ce n’est que mon point de vue, on commence à trouver cette technique de changement de narrateur un peu trop régulièrement, ce qui lui fait perdre sa raison d’être : elle ne désarçonne plus vraiment le lecteur. Bref…

Je n’irais pas plus loin dans le dévoilement de l’intrigue, je dirais juste que ce roman est perturbant, notamment par ce qu’il dit du mensonge, éhonté, généralisé et durable. Une sorte de toile d’araignée dans laquelle le menteur lui-même se coince inextricablement.

Ce qui m’a frappée, c’est le décalage entre la couverture, sur laquelle la photo, les phrases d’accroche et même le titre nous invitent à nous méfier de l’enfant. Ce n’est pas faux, ce n’est pas complètement vrai non plus… Suspense, je vous dis…

Seul bémol : le principal rebondissement, je l’ai vu venir assez tôt ! Toutefois, et là, chapeau à l’auteur, je ne pouvais pas imaginer à quel point tous les fils tissés seraient retors, donc la surprise demeure, pas forcément là où on l’attend.

Bref, ce fut une lecture très agréable qui m’a maintenue éveillée et happée pendant plusieurs soirées, parce que je voulais savoir la fin et ça, c’est une preuve que le mélange prend bien.

Je vous recommande donc ce roman qui se veut, jusqu’à la dernière ligne (vraiment !), surprenant !

Merci aux Editions City pour cette découverte ! Et merci à Alex Dahl dont c’est le premier roman : auteur à suivre, sans hésiter !

Priscilla (@Priss0904)

Résumé du roman : https://www.babelio.com/livres/Dahl-Le-garcon-derriere-la-porte/1068163

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s